Communication de nos partenaires

Trenchrot – Necronomic warfare

Le 9 novembre 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Steve Geptik - Basse
  • Justin Bean - Batterie
  • Brooks Wilson - Guitares
  • Steve Jansson - Guitares, Chant

Style:

Death metal old skull

Date de sortie:

18 février 2014

Label:

Unspeakable Axe Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Tu connais ça ?”, qu’y m’dit…
Ça va te plaire”, qu’y m’rajoute.
Faut le savoir, mon disquaire favori, quand il ne me bassine pas avec des trucs megaprog et ultrabarrés qui proposent 250 breaks et changements de rythmes à chaque minute, sait me titiller la curiosité en me parlant de metal dans sa veine la plus old school, que ce soit en thrash, death, heavy voire hard rock.
Quelque part, sachant également qu’il serait capable de vendre des glaçons à des Esquimaux, c’est avec un œil plutôt hésitant que je cherche à jeter une oreille sur ce CD à la pochette qu’on n’aurait pas osé proposer à Tom Angelripper pour “Obsessed by cruelty”, c’est dire !
Voilà qu’une espèce d’Eddie en plus laid arborant un drapeau avec l’étoile du chaos et portant un bracelet clouté menace d’une arme un squelette par définition déjà mort, ça donne une idée. Pour le coup, le guitariste du groupe Brooks Wilson aurait voulu se refaire une affiche de film de zombies que ça n’aurait étonné personne.
Ok, on ne va pas voyager sur des terres très calmes, et encore moins modernes.
Et là, tu te dis que, ça y est, il a craqué, mon vendeur préféré. Il essaie de me refourguer un album qu’il s’est fait livrer par erreur, prêt à sabler le champagne en cas d’achat.
Moué, fais moi écouter quand même…
Il colle la galette dans le lèche-frites et là, la claque !
Mince alors, non seulement ce n’est pas mauvais mais c’est carrément excellent !

Là pour le coup, j’avais envie de lui dire “mets moi en 12”… Bilan des courses, je suis reparti avec le CD sous le bras.
Comment dire ?
Scream bloody gore”, “Realms of chaos”, “Slowly we rot”, “Severed survival”, “Show no mercy”, “The rack”, “Malleus maleficarum”, “From beyond”, “Resurrection absurd”, “Left hand path”… on situe mieux ?
Des guitares aux riffs souvent très thrash quoique sous accordées, un chant à croiser entre celui de Tardy et celui de Van Drunnen, et ambiance générale glauque à souhait rappelant tous les poncifs d’un death metal putride au possible.
Ça donne ce “Necronomic warfare” de toute beauté !
Enfin, quand je dis “beauté”, je me comprends. Seuls les fans de death metal old school comprendront l’allusion, on est bien d’accord.
Toujours est il que Trenchrot (c’te nom à coucher dehors, tu m’étonnes que j’étais récalcitrant, au départ), fondé en 2012 à Philadelphie, sort ce premier album après seulement une demo trois titres en 2013 (“Dragged down to Hell”, qui se trouve à la fin de l’album) et est étonnant de maturité, le CV des musiciens y étant pour quelque chose.
Les guitaristes étant également ceux du groupe de doom Crypt Sermon (ce qui explique avec quelle facilité ils exploitent les passages lourds à la Asphyx dans l’album) et des sludgeux Grass, et le batteur ayant fait ses armes chez les thrashers de Incisor et du groupe de post hardcore Supercontinent.
Autant dire qu’ils connaissent la musique.

Quoiqu’il en soit, ce “Necronomic warfare” est une véritable bombe, capable d’alterner les passages les plus rapides comme “Death by trenchrot”, “Dragged down to Hell”, “The most unspeakable of acts” et son intitulé comme un hommage à Autopsy, le très Asphyx Sickening devotion” avec son break d’une lourdeur absolue, “Maddening aggression” avec des passages absolument suffocants ou par exemple “Gustav Gun”, “Mad dogs of war” ou l’incroyable “Necronomic warfare” qui propose sur plus de sept minutes tout ce que le groupe a proposé d’excellent tout au long de l’album.

Une véritable réussite.

 

 


BandCamp : http://trenchrotdeathmetal.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/Trenchrotdeathmetal

Tracklist :

1. Death by Trenchrot (3:45)
2. Gustav Gun (5:08)
3. The Most Unspeakable of Acts (3:40)
4. Mad Dogs of Wars (4:52)
5. Sickening Devotion (4:29)
6. Necrotic Victory (3:52)
7. Maddening Aggression (3:09)
8. Necronomic Warfare (7:25)
9. Gallery of the Dead (4:55)
10. Trapped Under Treads (4:27)
11. Dragged Down to Hell (2:58)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green