Communication de nos partenaires

Tormentress – Operation torment

Le 25 août 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Aniz - Basse
  • Gwen - Guitares
  • Neezie - Chant
  • Tutiee - Batterie
  • Massie - Guitares

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

21 septembre 2014

Label:

Infernö Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10


S’il y a bien quelques contrées dans lesquelles il est assez compliqué de trouver plus de trois noms de groupes desquelles ils sont issus, on peut parler de Singapour.
Comme ça, au débotté, qui serait capable d’en trouver sans s’aider des sites spécialisés sur la question hormis les excellents Impiety qui y font figure de fers de lance dans le metal extrême ?
Même en m’aidant, je n’en ai trouvé aucun desquels j’avais entendu parler avant de quelle manière que ce soit.

Là, grâce au petit label Infernö Records, je me retrouve en possession d’un album de douze titres pour 34 minutes d’un thrash old school particulièrement ancré dans la période 1984-1988.
Tormentress que ça s’appelle et possède la particularité d’être 100% féminin.
Formé en 2006, le quintet a enregistré une demo en 2008 (« Break the barrier ») et un EP « Thrashsing disorder » en 2009 avant de sortir ce premier véritable album cette année.

Douze titres donc, dont une intro, pour à peine plus d’une demi heure de thrash metal old school sans le moindre compromis, où tout fleure la rage et l’urgence et qui rappelle immédiatement, pour les thrashers de la première époque, les débuts et les premiers albums de groupes comme Slayer, Kreator, Destruction (surtout), Sodom ou Sepultura de qui elles reprennent « Desperate cry » en live.

Ainsi, un titre comme « No remorse » aurait eu sa place sur un « Sentence of death » voire « Infernal overkill » ou l’excellent « Why » qui fleure bon Holy Moses… et il faut reconnaître que Neezie éructe sa haine telle une Sabina Classen sur fond de riffs thrash saccadés tout comme il faut.

Tormentress nous a au final offert un bon album de thrash, pas novateur pour deux sous, mais qui reprend de façon plus que très convaincante un style thrash old school afin de le nettoyer de ses impuretés tout en gardant se côté eighties et urgent du genre.
L’intro instrumentale pose d’entrée les jalons : le son est bon mais ne propose pas de grande modernité : il est vrai que si des « Obsessed by cruelty », « Endless pain » ou « Infernal overkill » étaient sortis avec ce son-là, bon nombre de thrashers de l’époque en auraient eu les cervicales autrement plus explosées, c’est dire !
Les titres sont courts, entre deux et trois minutes (seul « Trash & torment » ose les 4 minutes 43) et ne s’embarrassent pas du superflu. Couplet refrain couplet refrain solo (court) couplet refrain la plupart du temps, un petit break par ci, une accélération par là : l’album passe très vite et les plus nostalgiques des thrashers vont se le repasser plusieurs fois d’affilée.
Dans l’ensemble, les tempi sont speed mais jamais intenses, mais la maîtrise des instruments est bien réelle : l’ensemble passe comme une lettre à la poste.
On regrettera malgré tout par moment des sensations de déjà entendu (le pourtant très bon « Trash and torment » très – trop ? – proche de Destruction) mais l’ensemble est suffisamment bien foutu pour que le plaisir d’écouter cet album prenne le pas sur quelques petits manques de personnalités qui pourraient bien disparaître lors des éventuels prochains enregistrements.

Et en final, comment s’appeler Tormentress et ne pas proposer une version explosive et personnalisée du vieillissant « Tormentor » de Kreator tiré du premier album « Endless pain » ?

Rien d’original mais rafraîchissant et très bien fait.
Méritantes !

 

 

Youtube : http://www.youtube.com/user/TormentressSG
Myspace : http://www.myspace.com/kuasawanita
Facebook : https://www.facebook.com/tormentress666
Titre bonus sur SoundCloud : https://soundcloud.com/infernorecords66 … s-mutilato

 

Tracklist :

1. Intro (1’02)
2. Denied (2’10)
3. Mutilator (2’52)
4. Trash & Torment (4’43)
5. The Great Oppression (3’19)
6. Seven Feet Under (2’07)
7. Infinite Oneness (2’28)
8. Dead at 27 (2’50)
9. No Remorse (3’46)
10. Materialistic War (2’01)
11. Why (3’31)
12. Tormentor (3’15)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green