Communication de nos partenaires

Thou Shell Of Death – Sepulchral silence

Le 16 mars 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Rasmus - Basse / Sander - Batterie / Ingwar - Chant, Guitares, Programmations.

Style:

Black metal atmosphérique

Date de sortie:

30 mars 2014

Label:

Talheim Records / Lugga Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10


Black metal atmosphérique, cinq titres, 48 minutes, logo illisible et pochette crayonneuse en noir et blanc…
Une première écoute et la sensation se confirme, on est en plein dans un univers musical à la Summoning, Elffor ou autre Caladan Brood.
Froid, glacial, aux ambiances morbides, « Sepulchral silence » nous plonge l’espace de ces cinq titres dans les méandres d’un univers torturé et malsain amplifié par le chant torturé d’Ingwar sur lequel une petite reverb’ est rajouté afin de mieux nous étouffer.

Thou Shall Of Death, trio estonien se forme en 2010, sort une demo la même année et un split avec Wedard l’année suivante. « Sepulchral silence » voit le jour sur le label Talheim Records le 13 septembre 2013 avant d’être distribué par Lugga Music le 30 mars 2014.

En cinq titres majestueux, Thou Shall Of Death nous fait voyager, pénétrer dans leur univers effrayant, hypnotique et lancinant : les fans de Summoning, Skepticism, Lustre, Darkspace ou Nortt vont se régaler.
Seulement cinq titres mais équivalentes à une bonne dizaine chez le commun des metalleux, avec ce talent de composition suffisant pour que jamais l’auditeur ne sombre dans l’ennui : répétitif certes mais avec ces petites nuances capable de nous tenir en haleine pendant près de dix minutes à chaque morceau.

Un album de black metal atmosphérique certes mais capable de transcender également les auditeurs d’une veine industrielle : ceux qui auront adoré les albums d’Ice Ages (projet parallèle du leader de … Summoning justement) s’y retrouveront à coup sûr, en particulier sur le break de « Rose leaves when the rose is dead – part I », le chant d’Ingwar – plus grave et supplée par un léger écho – s’en rapprochant plus que de ceux plus criards de la mouvance black metal en général.

Difficile de sortir un titre du lot par rapport à un autre : ces cinq pièces formant un tout indissociable d’une réelle beauté glaciale intrinsèque. Le rythme est d’une lenteur doomesque sur le premier titre (« The Night-wind ». Quant aux quatre autres, le tempo s’accélère tout en gardant cette atmosphère pesante.
Les claviers sont omniprésents et forment avec le chant la ligne directrice, les guitares et basse n’étant là que pour assurer une rythmique alourdissant encore plus l’ensemble.

Réellement, cette œuvre est belle, sombre, glauque et jouissive.
Premier album pour le moins réussi.

Dépêchez-vous de vous le prendre, le digipack est limité à 1000 exemplaires !

 

Tracklist :

1. The Night-Wind (10:22)
2. Her Vivien Eyes (8:25)
3. The Wind of Winter (9:02)
4. The Wood Water (8:41)
5. Rose Leaves When the Rose Is Dead – Part I (11:36)

 

Site officiel : http://tsod.eu/
Myspace : http://www.myspace.com/thoushellofdeath
Facebook : http://www.facebook.com/thoushellofdeath
Soundcloud : http://soundcloud.com/tsod
Rada7 : http://www.rada7.ee/artist/thoushellofdeath
Talheim Records : http://talheim-records.at/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green