Communication de nos partenaires

Thornbridge – What will prevail

Le 2 avril 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Jörg "Mo" Naneder : Chant, Guitare
  • Patrick "Pat" Rogalski : Guitare rythmique
  • Patrick "Burghi" Burghard : Basse
  • Maximilian "Lucky" Glück : Batterie

Style:

Power Metal

Date de sortie:

19 Février 2016

Label:

Massacre Records

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg): 8.5/10

Woody Allen a dit : « Quand j’entends Wagner, j’ai envie d’envahir la Pologne ».
Lustrez votre écu et votre estoc, harnachez solidement votre fier destrier, mettez-vous What will prevail de Thornbridge… Et c’est parti pour la bataille ! Sus !

… Mais là, on va davantage envahir les Terres du Milieu, tant on se sent dans un domaine d’heroic fantasy à base de dragons, de Tour des Mensonges, de malédictions, de nuits sans hiver et j’en passe… L’écriture instrumentale fait énormément penser à un cross over entre le Gamma Ray d’antan (à 80%) et Freedom Call (à 20%) quand l’écriture vocale fait penser à Blind Guardian, Freedom Call et Royal Hunt, à base de voix haut perchées avec grand renfort de chœurs guerriers et hymniques. Il va de soi que la touche symphonique de passage se doit d’être présente, dans l’intro fort justement appelée « Intro » mais aussi dans l’interlude central de l’album qu’est « Symphony of the Battlefield » (quel titre de fort bon aloi, n’est-il pas ?) Bref, vous l’avez compris, fans de Power et de Speed melo, cet album est pour vous !

« Ce qui triomphera », assurément, c’est l’enthousiasme que transmettent nos frères d’armes teutons à nous mener joyeusement à la bataille : c’est glory, c’est epic, c’est power… ça donne le sourire quoi ! Une baston guillerette… Certes, ça n’a pas inventé le fil à couper l’eau chaude, vu les références musicales germano-germaniques du groupe et leur tendance à taper dans la structure classique de morceau, avec le solo-branlette imparable et les marches – non, pas celles du palais – harmoniques. Mais c’est surtout convaincant et entrainant ! Mieux, c’est un PREMIER album (oui, bon, OK, le groupe a été fondé en 2008, ça laisse le temps de roder, mais « ne jouez pas sur les mots, Mademoiselle Deray »), qui se permet même d’avoir un guest de choix (Philip « Sly” Schunke de Van Canto), efficace, prenant, tant qu’à faire bien joué et mixé, et bien produit par Seeb Levermann (guitariste/claviériste/chanteur, d’Orden Ogan de son état). Et quand on pense 50 minutes inside, on a bien envie de rester 50 minutes supplémentaires dans cet album en se le remettant dans le lecteur.

Cet album, continuité de l’EP Galley of Horror (dont le morceau éponyme figure sur ce présent LP), est donc un bel hommage au « bon vieux temps du Power Metal » (sic, cf. leur pressbook) qui ravive une flamme perdue probablement par flemme (ou usure du fil de l’épée, allez savoir). Un album qui aère la noirceur « metallistique » de temps à autres, sans pour autant être cul-cul ou trop cliché, ça fait du bien ! Un groupe à suivre pour les fans du « bon vieux temps »…

A écouter en chevauchant tout ce qui vous conviendra, de la croupe d’une licorne à celle de votre promise, ou encore une comète si la votre [de croupe] tient le coup, en criant un « YAAAAAAAAAAH » suraigu…

Tracklist:
1. Intro (1:21)
2. Blow up the Gates of Hell (4:55)
3. The Dragon’s reborn (4:34)
4. What will prevail (5:31)
5. Coachman’s Curse (5:28)
6. Symphony of the Battlefield (2:28)
7. Eternal Life (5:03)
8. Neverwinter Nights (5:27)
9. Under the Ice (5:56)
10. Tower of Lies (4:42)
11. Galley of Horror (5:00)

Facebook: https://www.facebook.com/thornbridgeband
Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCyPsCz … o-fTOR3o2w

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green