Communication de nos partenaires

The Jokers – Rock’n’roll is alive

Le 15 décembre 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Paul Hurst - Guitares
  • Simon Hurst - Basse
  • Wane Parry - Chant
  • Chris Poole - Batterie

Style:

Hard rock

Date de sortie:

Septembre 2013

Label:

Steamhammer / SPV

Note du Soilchroniqueur (Erikillmister) : 5,5/10

 

Deuxième album des Anglais de The Jokers, ce « Rock’n’roll is alive » ne viendra pas bousculer la hiérarchie du Hard rock. Non pas qu’il soit déplaisant, au contraire, il s’écoute même avec une relative facilité. Vous allez donc me demander : mais où est le problème alors ? Déjà comme je le dis un peut plus haut, la facilité. Le quatuor n’a pas vraiment donné dans l’originalité se contentant de reproduire à l’infini tout les gimmicks les plus éculés de ces 40 dernières années.

Certes, c’est très bien fait : la production d’Andy McPherson( un vieux de la vieille ayant travaillé avec rien de moins qu’Eric Clapton, Barclay James Harvest, The Buzzcocks, The Who…) est à la hauteur… mais bon, c’est le minimum vu le cursus du mec !
Le hic, c’est que l’ensemble se révèle malheureusement assez fade. C’est sûr, tout est là pourtant. « Silver city » et « Let it rock » sont très proches des standards des frères Young (AC/DC), ressemblant d’ailleurs par là-même à ce que font les Suisses de Krokus dans le genre : rythmique saccadée et petits solis aigus.
Nous avons également des chansons orientées scène américaines 70es-80es : « Rock ‘n’ roll is alive » et « Night driver » oscillant autour de Riot par exemple, ou bien encore le côté blues rock d’un Sammy Hagar en solo, voire même d’Aerosmith sur « Dr rock head ».
« Bring your love back to me », mais également « Find my way home » se présentent avec des réminiscences Led Zeppelinienne de l’ère « House of the holy  » pour la première, la seconde faisant plutôt penser à du Free ou du Bad Co, le talent de Paul Rodgers en moins.
Reste donc à se mettre sous la dent « Radio », la plus mélodique du lot (peut-être la mieux réussie) et la seule en tout les cas qui semble être un peu plus personnelle ; et « NYC », dont le seul intérêt réside dans sa longue intro façon Who, la suite de la chanson flirtant avec Styx.
Je vous épargnerais les commentaires sur les deux mini instrumentaux « Blood of Ox » et « Sky line » qui ne servent absolument à rien !

Au final, on se retrouve donc avec un disque qui s’écoute… mais qui s’oublie tout aussi facilement. Tout ce qu’on entend ici à déjà été fait et refait, en bien mieux, de plus le CD dure ridiculement peu longtemps (34mn), donc a vous de voir si ça en vaut la peine.

 

Site officiel : http://www.thejokers.com
Twitter : http://twitter.com/thejokersrock
Facebook : https://www.facebook.com/TheJokersUK

 

Tracklist :

01 Silver City 03:45
02 Rock´n`Roll Is Alive 02:58
03 Radio 04:00
04 Blood Of Ox 00:36
05 Night Driver 03:12
06 Let It Rock 03:15
07 Find My Way Home 04:14
08 Sky Line 00:35
09 N.Y.C. 04:30
10 Bring Your Love Back To Me 03:56
11 Dr. Rock Head 02:28

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green