Communication de nos partenaires

Swodd – LiVe aT wAr

Le 25 septembre 2013 posté par Lusaimoi

Line-up sur cet Album


  • Mr. Matt : chant
  • Mr. Cana : guitare
  • Mr. Abate : guitare
  • Mr. Rob : basse, chant
  • Mr. Mouche : batterie

Style:

Steamcore live

Date de sortie:

16 septembre 2013

Label:

OMC Laudun l'Ardoise/SoM

Pour être tout à fait honnête, lorsque j’ai appris la sortie de cet album live, j’étais un peu sceptique. J’avais pourtant apprécié le premier album de Swodd, « SilEnt WAr OrdEring DysAstEr DynAmics » (dont la chro est ici). Mais pour celui-ci, quelques doutes s’étaient tout de même immiscés dans mon esprit. Et voilà pourquoi.

Ce « LiVe aT wAr » a été enregistré il y a quatre mois, le 11 mai 2013 exactement, au Forum de Laudun l’Ardoise, date qui inaugurait la sortie du premier album du groupe. Et je trouvais qu’avec un seul album au compteur, sortir un CD live était un peu précipité. Il y avait aussi le fait que j’y étais, à cette date, et que le public, malgré une programmation de qualité, ne s’était pas déplacé en masse.
Malgré tout, Swodd est composé de membres avec pas mal de bouteille au compteur dans d’autres groupes – les deux guitaristes officiant aussi dans Your Shapeless Beauty depuis près de 20 ans, pas le genre de gars à se hâter aveuglément, donc. De plus, si la salle n’était pas remplie, Swodd était quand même le groupe dont l’affluence était la plus élevée. Et puis, comme je l’ai déjà dit dans mon report (ici), les conditions techniques étaient excellentes et le groupe a bien assuré, ce soir là, investissant la scène avec conviction.
Alors faisons leur confiance pour justifier cette nouvelle sortie.

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas le quintet, une petite présentation s’impose. Swodd fait dans ce qu’ils appellent du Steamcore. Un genre qui va piocher dans un Thrash/Death mélodique aux structures progressives qui se plaisent à surprendre l’auditeur en jouant sur ses attentes, et qui le mélange à des influences tirées du Steampunk, un univers SF inspiré du XIXème siècle, de ses machines à vapeur et ses engrenages. Ces ambiances, on les retrouve dans l’artwork de ce « LiVe aT wAr », ainsi que dans les costumes des gaillards et dans plusieurs passages instrumentaux et transitions, dont l’introduction « Dies Irae », qui est également celle de « SilEnt WAr OrdEring DysAstEr DynAmics ».

En fait, « LiVe aT wAr » reprend presque tous les morceaux de ce premier album. Mais là où il vaut le coup pour ceux qui ont apprécié le premier CD, c’est qu’il offre une production, obligatoirement, différente de celui-ci, plus chaude, mais vraiment pas mal (le son de cette soirée ayant été très bon). Ce qui implique que l’accent est mis sur d’autres éléments. La voix se fait moins présente, tout comme les guitares, même si elles sont largement audibles ; la rythmique est ainsi plus mise en avant, ce qui nous fait voir les morceaux d’une autre oreille. D’autant plus que les musiciens de Swodd ne sont pas des manchots, c’est donc un concert de qualité qu’ils nous offrent ici. Tout juste peut-on reprocher quelques bas dans le chant, sans que cela ne soit très dérangeant pour autant, un petit hic sur le solo de « The Revenge » et un public, bien qu’assez présent, un peu trop en retrait dans le mix.
Les musiciens sont à l’aise sur scène, comme le montre l’instrumentale « Dicey » où ils se font plaisir, et ça se voit. Mr. Matt, le frontman, n’hésite pas à parler avec le public, de plus en plus au fil du concert jusqu’à placer quelques blagues (à ce sujet, il est dommage de ne pas avoir l’image de ses mimiques lorsqu’il présente la « chanson d’amour » : « The Revenge », ou encore « PNG », qui à l’époque n’avait pas encore son nom final).
Oui, parce qu’à cette date, Swodd avait déjà composé un morceau inédit, rebaptisé « Persona Non Grata » – peut être pour un prochain album – et nous avait en fait profiter. Un titre étrange, assez saccadé. Assez violent et direct au départ, avant de sembler commencer pas mal de choses volontairement avortées par la suite.

Et en parlant de bonus, « LiVe aT wAr » nous propose 4 titres, dont deux (« War Machine » et « Loath ») issus de la première démo du groupe, à la production plutôt bonne, mais elle aussi très différente de « SilEnt WAr OrdEring DysAstEr DynAmics » – plus chaude, avec une guitare plus brute, une batterie plus claquante et une voix moins écorchée – et deux titres live datant de 2010, au son inférieur à celui de 2013. L’occasion de voir comment Swodd et leurs titres ont évolué.

Au final, si ce « LiVe aT wAr » pouvait paraître anticipé, et s’il aurait pu apparaître dans une sorte d’édition collector de « SilEnt WAr… » (ce qui aurait fait un bien bel objet), Swodd et l’OMC ont fait là un beau travail. Un live de qualité, pour ceux qui ont aimé ce premier album et ceux qui étaient présents ce soir là. Au final plutôt un bon CD, qui permet d’avoir une écoute différente sur de la musique de Swodd.

 

Site officiel: http://swodd.yourshapelessbeauty.net/
Facebook: www.facebook.com/swodd

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green