Communication de nos partenaires

Supersuckers – Get the Hell

Le 11 janvier 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Eddie Spaghetti - Chant, Basse
  • Dan "Thunder” Bolton - Guitares, Chant
  • Metal Marty Chandler - Guitares, Chant
  • Captain Von Streicher - Batterie, Chant

Style:

Punk rock

Date de sortie:

24 janvier 2014

Label:

Steamhammer / SPV

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak):7,5/10

 

Lemmy himself l’aurait affirmé, phrase à prendre au conditionnel mais présente dans la bio du groupe bourrée de second degré : « Si tu n’aimes pas les Supersuckers, tu n’aimes pas le rock ‘n’ roll ».
Bon, on ne va pas le contrarier, si la personne représentant l’essence même du pur rock ‘n’ roll le dit, il y a sûrement du vrai.
Et il n’est pas loin de ne pas avoir tort, le légendaire porteur de Rickenbacker : le quatuor de l’Arizona dépote tout sur son passage : avec ce neuvième album en 25 années de carrière, Supersuckers nous gratifie encore une fois d’un album du feu de Dieu ! En treize titres explosifs pour seulement 35 minutes, les quatre gaillards nous envoient autant de coups de pieds au cul qui nous feront nous empêcher de nous asseoir pendant un bon moment.
Six ans après un « Get it together » déjà bien carton, ils font l’exploit de hausser encore une fois de plus le niveau en nous assénant leur (punk) rock ‘n’ roll speedé dans les gencives.

Retour aux sources s’il en est, « Get the Hell » revient effectivement aux premières amours du groupe avec un son et des compos bien roots : enregistré au fameux Arlyn Studio à Austin au Texas (Willie Nelson, Stevie Ray Vaughan, Robert Plant, Gov’t Mule…), mixé par Blag Dahlia (leader des Dwarves) et Andy Carpenter, l’album tient ses promesses.
Alors on pense immédiatement à Nashville Pussy, The Hellacopters, aux Backyard Babies ou aux légendaires Ramones.
Car si l’album nous permet de passer un peu plus d’une demi heure à vitesse supersonique, Supersuckers n’a rien inventé non plus : ils récitent leurs classiques avec une grande maîtrise, envoient du bois en veux-tu en voilà et promettent assurément de grandes parties de pogos endiablés lors de leurs concerts.
Se prendre dans la tronche des titres comme le très Motörheadien « Gluttenous », « Get the Hell », « That’s what you get », « Pushin’ thru » ou « High tonight » laisse immanquablement des traces.
Et que dire de la version overspeedée de « Never let me down again » de Depeche Mode à la sauce punk rock ? Juste une bouffée d’optimisme !

Un album sans prise de tête, au second degré omniprésent jusque dans sa bio (« Comment les Supersuckers sont devenus le plus grand groupe de rock ‘n’ roll au monde »), composé uniquement pour prendre du fun par grandes bouffées et simplement efficace par son adrénaline omniprésente : que vous faut-il de plus ?

 

 

Site officiel : http://www.supersuckers.com/
Twitter : http://twitter.com/SupersuckersRnR
Facebook : http://www.facebook.com/pages/The-Super … 5339756866

 

Tracklist :

1. Intro
2. Get the Hell
3. Something About You
4. Fuck Up
5. High Tonight
6. Pushin’ Thru
7. Never Let Me Down
8. Gluttenous
9. Disaster Bastard
10. Bein’ Bad
11. That’s What You Get
12. Shut Your Face
13. Rock on

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green