Communication de nos partenaires

Storm – Black visions

Le 22 janvier 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Sébastien – Chant
  • Cyrille – Guitares
  • Laurent – Guitares
  • Frank – Batterie
  • Frank – Basse

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

Janvier 2013

Label:

Acrom Records

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak) : 7/10

Pour parler de ce groupe du Nord Isère – La Tour du Pin, pour être précis – fondé en 2009, évoquer le terme de « coup de foudre » serait une façon assez basique de créer un effet jeu de mot qui aurait son petit succès à l’oral, mais dans le cadre d’une chronique écrite, on se contentera d’utiliser sobrement celui de « coup de cœur ».
En effet, c’est toujours plaisant de parler du premier EP d’une formation qui s’est forgé en écoutant tous les groupes qui ont fait, dans les années 80, ce qu’est le Metal aujourd’hui, pour nous servir un condensé de toutes ces influences oscillant entre le Hard Rock et le Heavy Metal.

Au programme, cinq titres pour à peu près 25 minutes d’une musique au passéisme revendiqué qui fait un bien fou oreilles : imaginons Vulcain combinant quelques sonorités propres à Stocks de l’époque du live de 1982, quelques bons relents de groupes comme Sortilège ou H-Bomb, mais avec un chant rauque et grave à la façon d’un Puzio en encore plus viril, presque growlant. Et rajoutons à ça la présence d’un guitariste – dont l’adoration pour les groupe de Thrash des années 80 est sans limite – ayant une attaque de ses riffs pour le moins Heavy.
Tout ce petit mélange d’influences très bien digérées donne les cinq titres de ces « Black visions » un bon accent nostalgique d’une époque pas si révolue que cela, comme le prouve quelques groupes français comme Santuaire ou Existance.

D’entrée, l’EP commence par un long « Black visions » de 7 minutes avec un riff très Heavy à la « China white » de Scorpions pour continuer dans une veine plus progressive que les quatre autres titres pour un titres aux tiroirs certes bien distincts mais sans trop de complexités pour que l’auditeur ne se perde pas dans les méandres d’un labyrinthe musical.
« Son of darkness » se veut un poil plus Hard Rock à la veine bien bluesy au tempo relativement lent : les musiciens se font plaisir et ça se sent : un véritable hymne pour le groupe qui fait mouche en concert. On regrettera un léger accent français dans le chant anglophone de Sébastien. « Human madness » reste dans la même veine et à peu près dans le même temps. Le chant se fait moins rocailleux que sur le morceau précédent et l’ajout de quelques chœurs lors du refrain donne un peu plus de profondeur au titre, et qui fait de ce morceau une des pépites de l’album.
« Utopia » est beaucoup plus direct et bien Metal : un bon mix de Rock ‘n’ Roll limite Motörheadien aux influences Metal évidentes.
Quant à « Runaway », bon Rock ‘n’ Roll teinté bluesy, nous fait revivre l’époque « Rock ‘n’ roll secours » tout en se distinguant vocalement de Puzio avec une voix plus « chantée » et moins rauque.
Le refrain est absolument fabuleux et fera assurément mouche en concert.

Pour les avoir déjà vus en live, on peut affirmer qu’on a ici affaire à un groupe au potentiel certain et auquel il conviendrait de laisser sa chance.

 

Facebook :
Myspace : http://www.myspace.com/existence38
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/storm38

 

01 Black visions (7’00)
02 Son of darkness (4’23)
03 Human madness (4’47)
04 Utopia (2’58)
05 Runaway (4’57)

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Storm – Black visions”

  1. 1

    Salut toute l’équipe !
    Petite rectif. concernant le lien de notre page facebook qui n’est plus valide.
    Voici donc le lien approprié :
    http://www.facebook.com/STORM.FANPAGE

    N’hésitez pas à nous rejoindre \m/

    Merci pour votre chronique et votre travail !

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green