Communication de nos partenaires

Soulburn – Feeding On Angels

Le 9 novembre 2013 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Eric Daniels : Guitare
Bob Bagchus : Batterie
Wannes Gubbels : Chant, basse

Style:

Genre : Death Metal

Date de sortie:

15 juin 1998

Label:

Century Media

Note du Soilchroniqueur (Arno) : 9/10

Cet album doit désormais être difficile à trouver (je l’avais pris en VPC via Adipocère dès sa sortie en 1998) mais si vous le voyez quelque part, jetez-vous dessus, surtout si vous appréciez le Death à l’ancienne, aussi pesant que morbide. Parce que lorsque trois gars d’Asphyx décident de monter un projet solo, Soulburn en l’occurrence, ça donne une pièce de tout premier ordre qui tournera longtemps sur les platines : Feeding On Angels. C’est bien simple, il s’agit pour moi d’un des meilleurs disques de Death Metal qui soient en ma possession.
Certes, le groupe n’invente rien et l’album aurait pu sortir sous le nom d’Asphyx tant on y retrouve tous les gimmicks si spécifiques aux Hollandais. La voix d’écorché de Wannes est à s’y méprendre et l’absence de Martin Van Drunen ne se fait absolument pas sentir. Le riffing est monstrueux d’inspiration guerrière (« Storming Hordes ») et Soulburn écrase littéralement tout sur son passage lorsqu’il commence à plomber le tempo sur « Hymn Of The Forsaken », un titre que je range dans la même catégorie d’excellence que le « He Who Sleeps » de Morbid Angel sur l’album Gateways Of Annihilation sorti deux ans plus tard.
Je parle du riffing et j’insiste réellement sur l’incroyable performance d’Eric Daniels, qui porte l’album sur ses épaules tant son jeu est parfait, gorgé de feeling, parfois à la frontière d’un Black-Death ravageur lorsque le rythme s’emballe (attention quand même, ça ne blaste jamais). Chaque titre est un hymne en puissance, à l’image du terrassant « Crypts Of The Black » et il y a systématiquement une accroche qui vous fera grimper au plafond.
Je regrette juste un peu que pour une formule trio la basse soit si peu audible, d’autant que les compositions sont construites sur la prépondérance des rythmiques et que les solos sont presque totalement absents de Feeding On Angels. Il s’agit d’un grand disque, peut-être passé un peu trop incognito : il est plus que temps de réparer cette erreur.

Tracklist :
1 : Enter The Flames Of Soulburn [intro]
2 : Hellish Entrapment
3 : Crypts Of The Black
4 : Hymn Of The Forsaken
5 : Feeding On Angels
6 : Storming Hordes
7 : Throne Of Hatred
8 : Behold The Funeral Candle
9 : …The Flames Of Soulburn[/list]

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green