Sleazyz – March Of The Dead

Le 20 novembre 2020 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Fred “Dee Ceased” Dubois - Basse, Chant / Dominique “Speed” Parigot - Batterie / Iléana “Pandemonium” Rodriguez - Guitares, Choeurs / David “Ripper” Smolinski - Guitares, Choeurs. Guest : Florent “Police on TV” – Chant sur 10, Choeurs sur 8.

Style:

Horror rock / Punk metal

Date de sortie:

20 novembre 2020

Label:

Tenebras Projects

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Un, deux, Sleazyz te coupera en deux”…
Le quatuor Troyen de Sleazyz est un groupe qui évolue dans un mélange de horror rock et de punk metal, s’influençant des vieux films d’horreur comme “Creepshow”, “Evil dead”, “L’exorciste”, “Une nuit en enfer” ou “Halloween”, s’inspirant musicalement de groupes rock, punk et / ou metal qui traitent de l’horreur (Rob Zombie, Wednesday 13, Lordi) ou d’autres tels que les RamonesMinistryMötley Crüe.
Sleazyz est un groupe indépendant français de Horror Rock Punk Metal, influencé par les vieux films d’horreur (Creepshow, Evil Dead, Halloween), ainsi que la scène d’horror rock (Rob Zombie, Wednesday 13, Murderdolls, Danzig, Alice Cooper – de têtes -), les Ramones, Ministry, et Mötley Crüe

Que la partie commence !”…
C’est en 2016 que sort le premier album du groupe avec Schizonroll Psychotronic, suivi deux ans plus tard par Funhouse.
Réglé visiblement comme un coucou suisse, le groupe sort, encore deux ans plus tard, avec un nouveau line up, ce March Of The Dead qui allie une fois de plus leur envie de combiner le cinema d’horreur des années 50 aux années 90 avec toujours ce compromis entre metal, punk, sleaze / glam des années 80 du Sunset Boulevard.

« J’ai l’impression d’être un unijambiste dans un concours de coup de pied au cul. »
Oui, ou d’un manchot dans un concours de air guitar
En dix titres courts et efficaces pour 33 trop courtes minutes, on se retrouve dans les univers musicaux très sleaze /glam (“Psycho Witch” et le très Lordi “March Of The Dead”, tous deux avec une bonne intro bien dans le thème), punk (“Orion Conspiracy”, “Wanna Say” sur lequel Florent de Police on TV vient y mettre ses lignes de chant), industriel (“Chaos ‘n’ Destruction”), rock / metal (“Malleus Maleficarum”, “Devil Talking in my Head”, le très énervé “Sold my Soul to Metal”) ou pur hard rock (“God”, “Gnôme”) avec une facilité déconcertante !

« Vous voyez ce gros hard métal que nos parents détestent qu’on écoute? Et toutes ces chansons sur l’enfer et le jugement dernier avec ces démons qui viennent vous créer de tout nouveaux orifices… et si je vous disais que tout ça c’est vrai ? Je vous jure, j’y étais. »
Sleazyz traite des personnages issus du monde des films d’horreur en y mélant des sujets de la société actuelle avec une façon mordante et pertinente de les traiter : enregistré aux Studios de l’Âme du Temple à Troyes, l’album est passé entre les mains experts de Jean-Marc Pinaud (Maz), ingénieur du son de No One Is Innocent, et responsible entre autres des productions des albums de Lofofora.
Et le son est purement phénoménal !

Oui, Sleazyz s’est donné les moyens de nous coller dans les oreilles un album accrocheur au possible avec dix hits potentiels aussi addictifs qu’entêtants !

« La partie est loin d’être terminée. Au contraire, elle vient tout juste de commencer ! »

Tracklist :

1. Malleus Maleficarum (4:10)
2. God (2:17)
3. Chaos ‘n’ destruction (3:26)
4. Devil talking in my head (3:10)
5. Psycho witch (3:19)
6. Sold my soul to metal (2:55)
7. March of the dead (4:27)
8. Orion conspiracy (3:10)
9. Gnôme (4:26)
10. Wanna say (1:56)

Facebook  Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green