Communication de nos partenaires

Skinweaver – Gratification eternal

Le 21 avril 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Lucas - Basse
  • Sven - Batterie
  • Pablo - Guitares
  • Kevin - Guitares
  • Geoffrey - Chant

Style:

Death Metal

Date de sortie:

25 Octobre 2017

Label:

Great Dane Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Ce qu’il y a de bien chez certains labels, c’est qu’on sait d’entrée ce à quoi s’attendre quand reçoit un CD de chez eux dans la boite aux lettres. Bon, ok, ils ont la fâcheuse tendance à découper un coin de la pochette, ce qui peut faire froncer le sourcil du collectionneur, mais quand musicalement la qualité est au rendez-vous, on passe facilement outre de ce petit détail.

Skinweaver fait partie de ces groupes de Death Metal old school, qui nous balancent un Death Metal old school de chez old school, à puiser dans les racines du genre, avec bon nombre de plans thrash, et un chant alternant le criard à la limite du Black Metal et le caverneux des bons vieux Entombed, Unleashed ou autre Dismember.
Et dire que ça tabasse, ce n’est pas exagéré. Skinweaver nous propose une musique qui ne remportera pas la palme de l’originalité mais sait se montrer suffisamment efficace pour être crédible sur la scène extrême !

Déjà, les guitaristes sont capables de nous coller des riffs d’une lourdeur extrême, souvent très rapides, qui donnent l’impression qu’aucune lumière n’est capable de transpercer l’opacité de leur noirceur mais aussi d’y mettre une bonne dose de mélodies dans des soli clairs. Si ça ce n’est pas savoir jouer sur les contrastes, on n’y connaitra plus rien ! Et en prime, sur des morceaux rapides, ils arrivent encore à nous coller des accélérations à nous coller au siège (tiens, écoute voir celle de “Salvation”, pour rire), ou à nous proposer des passages aussi lourds que lents que ne renierait pas Asphyx (l’intro de “Kneedeep in the Flesh”)…

Skinweaver sait varier les plaisirs : s’il est vrai que le genre Death Metal old school n’est pas le plus propice à la variété avec une alternance de morceaux rapides et de titres plus suffocants, les cinq belges savent suffisamment mettre de variété dans leur homogénéité (tout le monde suit ?) pour ne pas tomber dans la redondance et voir cette gratification éternelle se retrouver classée entre le précédent et le prochain album du genre. En soi, c’est déjà remarquable…
Alors allons-y gaiement, mettons nous de bons brûlots entre les oreilles histoire de nous rappeler à quel point les sonorités glauques et morbides peuvent avoir un côté jouissif et headbanguons gentiment sur des petites tueries comme peuvent l’être “Skinweaver”, “Malus triumphat”, “Knee deep in the Flesh”, “Salvation” ou autre “Bastion of Butchers”…

Au pire, ça permet de passer trente-sept minutes sympathiques…

Tracklist :

1. Apotemnophilia (3:57)
2. Skinweaver (2:48)
3. Malus triumfat (4:20)
4. Salvation (3:42)
5. Knee deep in the Flesh (3:59)
6. Bastion of Butchers (3:34)
7. Suffer endless (4:02)
8. Zombie Holocaust (3:57)
9. Plague Bearer (4:22)

Facebook : https://www.facebook.com/Skinweaverofficial/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green