Communication de nos partenaires

Shantak – For The Darkening

Le 29 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Nicola Belotti (Vocals)
  • Matteo Spada (Batterie)
  • Federico Albini (Basse)
  • Simone Mazzardi (Guitare)
  • Luigi Colucci (Guitare)

Style:

Death Mélodique

Date de sortie:

15 juin 2016

Label:

Sliptrick Records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8.5/10

Il faut dire que ça manquait sacrément de bon Death mélo aux sorties de cette année, en attendant le nouvel album d’Insomnium et de Dark Tranquillity… Voilà de quoi vous faire patienter ! Rien qu’à l’écoute de l’opening « For The Darkening », je vous garantis que vous serez déjà sous le charme et prêts à aller plus loin (qui a dit qu’il ne faut pas coucher dès la 3ème minute ?) et à le dévorer !

Un aussi bon album fait par de parfaits inconnus au bataillon, les italiens de Shantak qui sortent leur tout premier album « The Darkening » !

Leur nom est tiré de la littérature lovecraftienne. Les Shantaks sont des créatures puissantes, ressemblant à des dragons et qui volent très haut et surveillent les terres inconnues de Kadath, une montagne mystérieuse et sombre des grands anciens.

Et je peux vous dire que le groupe porte bien son nom, vous comprendrez pourquoi en lisant la suite !

Pour les fans d’In Flames, Insomnium et Dark Tranquillity voilà un album qui vous offre un mélange des plus belles périodes de ces grands noms du Death mélo, ces influences se faisant clairement bien entendre. On retrouve, dans le trip de la période « The Jester Race » d’In Flames, des morceaux comme « The Unwept » avec le même ton de voix murmurée unique d’Anders, on croirait que c’est lui ! « The Raven », quant à lui, mélange du Death mélo aux riffs plutôt heavy à la Maiden (tout comme son alter-égo « Drowned Tears ») avec un joli et long solo aux tappings infinis. Non ce n’est pas qu’un copier-coller ou un pompage de leurs référents directs, mais un énième bon album de Death mélo. Un petit ton sudiste et un changement d’accordage de grattes pour un brin d’originalité avec l’excellent « Rhimes of Creation ».

La basse ne joue pas qu’en fond pour meubler les morceaux mais se fait bien sentir, parfois mise en avant comme dans « The Unwept », « Silent Birches » et « For The Darkening » et surtout dans « Germination ».

Le seul petit bémol, c’est la prod qui mériterait d’être un poil mieux soignée, mais ce n’est pas très gênant. Cependant, petit problème de mixage, le chant est un peu trop mis en avant (l’erreur de beaucoup de jeunes groupes du Death mélo d’après ce que j’ai pu constater).

Shatak fait une superbe bonne impression avec ce premier album, une belle première réussite ! Un groupe à surveiller de très près, surtout que la scène Death mélo est pauvre de bons groupes ces temps-ci : comme quoi il n’y a pas besoin d’être scandinave pour exceller dans ce sous-genre du Death !

Mon top 3 : l’unique et authentique « Germination » entre Death mélo (un jeu de batterie à la structure orientale parfois, une basse groovy, une richesse mélodique et rythmique remarquable) et un brin de Thrash avec des soli de malade, « The Raven » qui sonne typiquement Insomnium/In Flames comme je les aime, et « Drowned Tears » pour sa rythmique heavy.

Bravo messieurs !

 

Tracklist:

01. For The Darkening

02. The Disinterment
03. Silent Birches
04. The Raven
05. Oath Of Shadows
06. Drowned Tears
07. Rhymes Of Creation
08. The River
09. Germination
10. The Unwept

https://www.facebook.com/ShantakBandOfficial

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green