Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


Mikaël Binétruy : Chant/Guitare
John Raymond : Guitare
David Maurette : Batterie
Rozie Wagner : Claviers
Samuel Equoy : Basse

Style:

Death’N’Roll

Date de sortie:

28 Fevrier 2011

Label:

M & O Music

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller) : 8/10

Du Death’N’Roll qu’ils disent les bisontins!!!

Formé en 2006 et avec seulement une démo quatre titres au compteur, Shades Of Syn est un combo de Besançon qui après quelques remaniements de line up nous largue un premier opus chez mon label frenchie préféré (avec Season Of Mist), M & O music. Sorti de nulle part pour ravager ma platine et foutre le feu à mes enceintes, le groupe nous déboule pleine face pour une attaque frontale, telle une horde de chevaliers teutoniques en période du rut et prêt à estourbir qui tentera de résister. Quarante minutes, onze titres dont une superbe et surprenante intro de mise en place quasi ambiance Pagan annonçant la sortie de la brume du péril… Et de la tornade frénétique d’un déluge de feu.

A mi chemin du Arch Enemy de mon idole Angela Gossow dont le chant de Mikael, le frontman de Shades Of Syn, se rapproche parfois (désolé my friend !!!), et des Children Of Bodom ; notre quintet/quatuor risque d’en imposer et de faire lever des légions d’aficionados prêts à en découdre. Une trame musicale oscillant entre Death et Rock N’Roll couillu certes ; mais avec en outre une facette épique dans les compositions proposées. Enfin plutôt « assénées », le terme se montrant plus judicieux ! Pas de temps faibles, morts, ou en deçà ; nos frenchies s’y entendent à poudrer gras et épais ; mais sans tomber dans le répétitif ou le régurgité. Alternance de breaks, soli de guitares bonne tenue, ruptures subtiles, chant oscillant entre le rugueux guttural Death et se nimbant parfois de criard éraillé Black… La tracklist défile vitesse grand V et conquiert inexorablement.

Martiales, mystiques ou tout viscéralement frénétiques, le travail des lignes organiques donnera en outre à l’ensemble une dimension supérieure. Le maelström ainsi concocté baigne certes dans l’extrême, mais reste toujours ancré dans une mélodicité accrocheuse vous invitant perpétuellement à headbanguer rageusement ou siffloter avec virulence. Là ou profusions de « bands » lassent par le « tout au taquet » et un déchaînement perpétuel de furie itérative annihilant toute trace de mélodicité, Shades Of Syn surprend par sa maturité et son panel diversifié. A ce petit jeu de l’alchimie parfaite dans le dosage, extraire tel ou tel titre s’avérera ardu tant pour une fois la tracklist ne s’affadira pas sur la longueur.

Les highlights seront d’ailleurs nombreux et diversifiés tout au long de ce « Rust From Inside ». Entre une intro de guitares se répondant comme des cisailles sur un ravageur « Skill Of Roaring », une entame emphatique et somptueuse avant un déferlement de testostérones surmultiplié sur « In Death Again », un titre éponyme à l’opus ou un « Syndrome » exécutés comme des cavalcades syncopées… Quand à contrario un « Once Upon A Stan » et son intro piano/claviers vous laissera sur le séant par son esthétisme auditif inaugural et sa progression énergétique toute en nuances et subtilités. Une maturité qui pourra certes surprendre pour une première offrande, mais qui fera viscéralement son effet à l’image des lignes de basses bourrues de « Well Dressed Eradicate » ou de l’épileptique de clôture « With Shades You’re Gonna Like ».

Au final, les mauvais coucheurs et torturés du bulbe vont encore monter au créneau et se réfugier derrière le fait que « Shades Of Syn » n’invente rien, ce qui ne sera pas au demeurant une contre vérité. Il n’empêche que ce premier « jet » est un véritable Exocet perforant et empli à la fois de potentiel et de promesses quant à l’avenir du combo. Tant de groupes, -une fois un semblant de notoriété acquis-, se complaisent à nous lâcher des albums à l’intérêt relatif, que l’on ne peut que saluer et agréer l’arrivée de nos nouveaux venus hexagonaux car leur « Rust From Inside » vaut viscéralement le détour !

So Welcome, and I kiffe Death’N’Roll !!!

 

Myspace : http://www.myspace.com/shadesofsyn

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green