Communication de nos partenaires

Sentinhell – The advent of shadows

Le 5 décembre 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Anna Garic – Claviers
  • Olivier Bernal – Basse
  • Angelo Di Luciano – Guitares
  • Nico Caruana – Chant
  • Adrien Djouadou – Batterie

Style:

Heavy / Power metal

Date de sortie:

Octobre 2013

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak):7/10

 

Tout nouveau tout beau !

C’est mi-2012 que le guitariste Angelo Di Luciano fonde Sentinhell dans une configuration typiquement Heavy Metal axée autour d’une guitare tranchante aux riffs tantôt Heavy tantôt Speed aux frontières du Thrash, d’une rythmique soutenue, d’une batterie précise et de quelques nappes de claviers présentes mais discrètes.
C’est une grosse année plus tard que le groupe, après avoir tourné en France, nous sort sa première offrande autoproduite avec ce « The advent of shadows ».

Entendons-nous bien de suite : cet album est le premier jet d’une carrière qui peut s’annoncer intéressante. Le potentiel est là, les compositions sont bonnes pour ne pas dire excellente, mais l’ensemble souffre par moment d’un petit manque de puissance, au niveau du chant notamment, défaut inhérent à un premier album et qui sera à coup sur effacé sur le prochain.

Sorti de ça, la combinaison du Heavy Metal mélodique accompagné par des passages plus costauds, parfois Thrash (« The Stormrider », belle petite claque), avec ce clavier laissant le groupe explorer quelques univers plus progressifs, quelques breaks plus planants de fort belle facture (celui de « Demon’s run » est juste imparable) et des soli très bien maîtrisés (le très ‘Grave Digger’ « Sentinhell ») est très intéressante, à défaut d’être révolutionnaire.
La musique de Sentinhell est un bon compromis entre nombreuses influences. « The advent of shadows » n’aurait pas fait tâche sur un album de Candlemass : riffs pesants, ambiance occulte, voix grave, clavier solennel. Après quatre minutes, le morceau accélère d’un coup pour passer à un Heavy limite symphonique, propre et carré, et le chant se fait plus aigu. Le final redevient Doom. Un très bon morceau d’ouverture, bien travaillé.
Avec « The Archmagus », Sentinhell se veut plus véloce : rythmique Speed, chant aigu, riffs galopants : ça fleure bon le Heavy hexagonal des années 80 propre à Blaspheme ou Sortilege, les claviers en plus. Les montées dans les aigus de Nico Caruana sont intéressantes quoique perfectible : on imagine aisément que, vu le travail visiblement déjà effectué dans son chant, la suite va s’avérer encore plus convaincante.
Même son de cloche pour « Time » : encore un Heavy racé accompagné de clavier, Speed tout comme il faut avec un refrain accrocheur. Le rajout de quelques cloches donne un côté Sabbathien, quant au break, aux frontières du Thrash, met un gros coup de pied au cul de l’auditeur.
« Dark legacy », à l’instar de l’excellent « The stormrider », va chercher dans le Power Metal bien Speed pour, sans doute, le morceau le plus intense de l’album, avec son clavier omniprésent dont les nappes donnent encore plus d’intensité à l’ensemble : le chant se veut également être le plus intéressant sur ce titre. Une belle petite claque qui mettra sûrement tout le monde d’accord en concert.
« Sea of Sands », dès l’intro, nous fait voyager dans un univers égyptien et donne un peu plus de relief à l’album : le morceau dans son ensemble est beaucoup plus Heavy et montre une autre facette du potentiel du groupe, encore un titre intéressant dans son ensemble.

Bref, pour un premier jet, Sentihell sort, avec « The advent of shadows », un album de très bonne facture, au potentiel avéré, avec son petit lot de petits défauts qui seront très vite gommés avec l’expérience qu’ils sont en train d’acquérir. On ne se fait aucun souci quant à la qualité de la suite.
On sent que le groupe en a dans la semelle et il ne leur manque que ce petit quelque chose qui les empêche de se lâcher complètement.

Encourageant.

Site officiel : http://sentinhell.fr/
Twitter : http://twitter.com/Sentinhell1
Facebook : http://www.facebook.com/Sentinhell
Youtube : http://youtube.com/user/TheSentinhell
ReverbNation : http://reverbnation.com/sentinhell

 

1. The Advent of Shadows
2. The Archmagus
3. Time
4. Dark Legacy
5. Sea of Sands
6. The Stormrider
7. Demon’s Run
8. Sentinhell

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green