Communication de nos partenaires

Seether – Isolate And Medicate

Le 3 août 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Shaun Morgan Welgemoed : Chan, Guitare / John Humphrey : Batterie / Dale Stewart : Guitare, Basse, Choeurs.

Style:

Post Grunge / Metal Alternatif

Date de sortie:

30 juin 2014

Label:

Spinefarm Records

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 6.66/10


Ahhhhh Seether, toujours des artworks aussi intrigants et attrayants mais tout en restant innocents, même si le « Parental Advisory » tamponne toujours leurs CDs… Celui là, avec sa couleur jaunâtre et sa représentation malsaine, est d’autant plus justifié.
En tout cas, cette magnifique pochette m’inspire beaucoup ! Pas besoin de mettre les petits morveux turbulents dans le congelo ! Je ne deviendrais jamais nounou, ça c’est sûr.
Allons y pour ce sixième album de nos sud-africains qu’on entend de si loin !

Tout d’abord, c’est aussi la première fois que le frontman Shaun Morgan arbore les cheveux courts ! Quel choc de le voir perdre des grammes capillaires pour se faire pousser une sacré barbe. En espérant que cela n’annonce pas aussi un changement au niveau de sa performance vocale !
Et je vous rassure, dans le fond, il n’a pas changé d’un ton ! Par contre, je n’en dirais pas de même de leur musique, qui a dû subir une vague de sagesse ou une cure de tranquillisants par rapport à leurs habitudes.
Quoi qu’il en soit, John (le batteur) a toujours le même type de jeu ouverture/fermeture du charley comme on l’entend si bien dans « Turn Around », même si les contre-temps et ses jeux plus complexes se trouvent plus rarement qu’avant.
L’empreinte Seether s’est à moitié effacée dans cet album : un titre qui ressort la mode Nirvana pour les plus nostalgiques dans « Burn The World », un autre à la Sum41 dans « Watch Me Drown », ou un « Save Away » qui ressemble à un banal titre de pop racontant un chagrin d’amour !… Sinon ce qui pose problème c’est le jeu et son de guitare, un peu léger par rapport aux habitudes du groupe, ce qui en fait des morceaux très vides et trop simples !
Ah mais oui bien sûr, Troy McLawhorn, le second guitariste n’a jamais été remplacé depuis son départ du groupe en 2011, et ça explique tout !

Bon ben finalement, il est bien ce « Imolate and Medicate », bien mais avec des défauts, surtout une linéarité qui peut vite s’installer ! Il manque cette rage énergétique que nous balançait Schaun jusqu’à présent. En faisant le tri, je garde seulement la moitié des morceaux, ceux qui me donnent envie de les réécouter comme le single « Words As Weapons », « My Disaster », « See You At The Bottom », « Keeps The Dogs At Bay » et « Nobody Praying For Me ». Ça me rappelle le SEETHER d’avant, mais je reste bien évidemment fidèle aux précédents et en particulier aux premiers « Karma And Effect » (2005), « Disclaimers I & II » (2002 & 2004)…Enfin à tous, sauf celui-ci !
En espérant qu’ils recrutent un nouveau guitariste pour le prochain album et qu’ils nous rejouent du bon vieux Seether qui déchire.

 

 

Tracklist :

    1. See You at the Bottom
    2. Same Damn Life
    3. Words As Weapons
    4. My Disaster
    5. Crash
    6. Suffer It All
    7. Watch Me Drown
    8. Nobody Praying for Me
    9. Keep the Dogs at Bay
    10. Save Today 

    Bonus tracks (Deluxe Edition)

    11. Turn Around
    12. Burn the World
    13. Goodbye Tonight
    14. Weak

     

Site officiel : http://www.seether.com
Myspace : https://myspace.com/seether
Facebook : https://www.facebook.com/seether

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green