Communication de nos partenaires

Sebastian Bach – Kicking & Screaming

Le 29 octobre 2011 posté par Son

Line-up sur cet Album


  • Sebastien Bach - Chant
  • Bobby Jarzombek - Batterie
  • Nick Sterling - Guitare
  • Steve DiGiorgio - Basse

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

Septembre 2011

Label:

Frontiers Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 8/10

Les chanteurs et les carrières solo, c’est toute une histoire.

Musicien le premier perçu lors des concerts, celui marquant le plus l’image du groupe, et enfin celui qui ne sera pas imitable, le poste de chanteur fait souvent monter les têtes. Car bien souvent une fois qu’un groupe connaît le succès, beaucoup de fans crient haut et fort le nom du vocaliste, frontman à part entière des combos, ce qui souvent crée quelques tensions ou jalousies… Il n’est pas rare de voir alors ces chanteurs quitter la formation pour profiter du succès déjà acquis monter son projet solo. On peut nommer Bruce Dickinson et Rob Halford mais la liste est bien longue, U.D.O., etc…

L’ex Skid Row Sebastian Bach est aussi un de ces frontman décidant après dix ans de vie commune et trois albums ( « Skid Row », « Slave To The Grind » et « Subhuman Race » ) de divorcer du groupe et de s’en aller en solitaire,  ouvrant la donne avec un « Bring ‘Em Bach Alive ! » en 1999, suivi assez rapidement pour l’époque d’un album de cover « Bach 2 Basics ». Décidant ensuite de partir sur les routes, enregistrant au passage un superbe DVD « Forever Wild », il faudra cinq ans pour que vienne au jour « Angel Down », troisième opus qui est bien reçu par le public et permet de signer chez Frontiers Records pour enregistrer ce tout nouvel opus « Kicking & Screaming ».

L’ouverture avec le titre éponyme annonce d’entrée la couleur, une production en béton avec un son bien lourd, une partie rythmique lourde à souhait, des riffs puissants, vraiment rien n’est laissé de côté, et la production de cet album a bénéficié du soucis du moindre détail. Sebastian est toujours en grande forme et nous décroche encore ses très belles parties vocales mélangeant timbre hargneux, rageur et bonne humeur, n’hésitant à utiliser d’autres registres comme pour « My Own Worst Ennemy » où il s’envole avec une dimension plus aiguë, et au dessus des cieux.

Chaque titre est aussi différent du lot, avec bien sur quelques similarités on se doute bien qu’il s’agisse du même groupe quand même, mais les treize pistes de l’album tapent dans tous les côtés, mélangeant à chaque fois le heavy et le hard (ou l’inverse, je ne sais plus). Chacun en trouve pour son plaisir. « TunnelVision » et « Dance on Your Grave » pour les amateurs de cris ou de râles puissants, ceux qui préfèrent les pseudo ballades lourdes en émotions auront une larme à l’œil à l’écoute de « Dream Forever » ou « I’m Alive » avec un solo pleurant lui aussi sur ce dernier. Si c’est la dance qui vous fait plaisir, la partie rythmique et le groove de « Live the Life » auront bien de quoi vous faire déhancher. Ce sont les gros riffs bien lourds et gras que vous procurent le plus de plaisir ? vous allez être contents, l’album en est truffé, de « Caught in a Dream » à « Lost in the Light » en passant « Dirty Power ».

Sebastian Bach sait aussi que son seul chant ne peut pas faire toute la différence. C’est pourquoi les musiciens qui l’accompagnent sont triés et sélectionnés parmi les meilleurs, Bobby Jarzombek (Halford et Riot) pour la batterie rien qu’avec l’intro de « My Own Worst Enemy » on voit son talent, un jeune pour la guitare Nick Sterling mais qui truffe l’album de perles de solo dissimulées un peu partout, accompagné aussi de Steve DiGiorgio qui nous délivre ici une prestation de basse étonnante, écoutez « Caught in a Dream ».

Vous l’aurez vite compris, Kicking & Screaming porte bien son nom, Sebastian Bach avec cet album vous botte le cul, et vous fera hurler pour accompagner la chanteur sur certains refrains. Un bon moment de Hard Rock qui ravira tous les fans de Guns N Roses, Slash, et même Bon Jovi première période, et ce qui comme le Celte sont de simple adorateurs de Heavy.

De quoi en contenter plus d’un, non ?

Site officiel : http://www.sebastianbach.com

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green