Communication de nos partenaires

Sebastian Bach – Give ‘Em Hell

Le 8 janvier 2015 posté par SoilAdmin

Line-up sur cet Album


  • Sebastian Bach : chant
  • Bobby Jarzombek : batterie
  • Duff McKagan : basse
  • Devin Bronson : guitare

Style:

Heavy Rock

Date de sortie:

22/04/2014

Label:

Frontiers Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6/10

Impossible pour moi de parler de la carrière solo de Sebastian Bach sans évoquer sa grandeur du temps de Skid Row. Ayant écouté jusqu’à plus soif le premier album, l’incontournable Slave To The Grind et même Subhuman Race que l’on avait à l’époque accusé de sonner trop Grunge, j’étais un grand admirateur de sa voix chaude et puissante (son surnom de Motormouth n’était vraiment pas usurpé), de sa facilité à aller chercher les aigues ou les graves, de son feeling, etc. Même les ballades étaient superbes et je ressens encore aujourd’hui une belle émotion en écoutant « Wasted Time » ou « In A Darkened Room ».

Par contre, allez savoir pourquoi, j’ai toujours eu dans l’idée que sa carrière solo ne valait pas tripette. Give ‘Em Hell me détrompera-t-il ? Déjà, la pochette ne m’incite pas à la bienveillance : c’est un cliché ambulant de ce que le Heavy Métal sait faire de pire. Mais à ce stade c’est encore un détail, ne nous focalisons pas sur la simple esthétique.

A priori, cela commence bien. « Hell Inside My Head » débute sur un riff solide, le son des guitares est épais, pour un peu je croirais entendre du Skid Row justement. En revanche, dès que Sebastian se met à chanter, le temps se gâte. Elle est passée où la puissance ? C’est quoi cette mièvrerie tant textuelle que mélodique ? Allez, je me force à écouter le titre en entier mais si tout le disque est dans cette veine, nous ne vieillirons certainement pas ensemble.

Le problème majeur de Give ‘Em Hell est qu’il ne va pas jusqu’au bout des choses. Il y a certes de très bonnes parties de guitares dotées d’un riffing bien costaud (le trio « Harmony », « Temptation », « Dominator » est parfaitement efficace) mais le chant ne suit jamais et reste dans un registre bien trop gentillet pour faire de ce Heavy Rock un truc un tant soit peu viril. Ensuite il faut se farcir une ballade sirupeuse, inutile, à l’inspiration on ne peut plus faiblarde (« Had Enough »). Enfin, formation américaine oblige, on a droit à un pseudo Blues de blanc aussi fade qu’une tranche de jambon blanc premier prix sous vide, complètement caricatural et totalement dénué d’intérêt (« Rock N Roll Is A Vicious Game »). Pour le reste, c’est du gros Rock qui tourne en rond, à l’exception de « Push Away » pour ses étranges arrangements Electro et dont le refrain haut perché, inspiré, laisse trop de regrets quant à ce qu’aurait pu être ce disque

En résumé, que retenir du nouveau Sebastian Bach ? Une pochette qui enlaidira vos étagères, une brochette bon marché de titres hyper caloriques, une voix vidée de sa testostérone et quelques trop rares accès de puissance.

Tracklist :

01.Hell Inside My Head
02.Harmony
03.All My Friends Are Dead
04.Temptation
05.Push Away
06.Dominator
07.Had Enough
08.Gun to a Knife Fight
09.Rock N Roll Is A Vicious Game
10.Taking Back Tomorrow
11.Disengaged
12.Forget You

Site officiel : http://www.sebastianbach.com/

Twitter : https://twitter.com/sebastianbach

Facebook : https://www.facebook.com/sebastianbach

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green