Communication de nos partenaires

Satan – Life sentence

Le 1 juin 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Steve Ramsey - Guitares / Russ Tippins - Guitares / Graeme English - Basse / Sean Taylor - Batterie / Brian Ross - Chant.

Style:

Heavy metal / NWOBHM

Date de sortie:

Avril 2013

Label:

Listenable Records

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak): 8/10

 

 

Vous en voulez, de la bio inretranscriptible ?
On va parler du groupe Satan, alors !
Formé en 1979, les cinq anglais de Newcastle nous sortent deux démos et un single entre 1981 et 1982, avant de nous offrir le phénoménal « Court in the act » en 1983, album pour le moins cultissime pour tous les adorateurs de la NWOBHM.
De l’intro « Into the fire », jusqu’au final « Alone in the dock », l’album renferme son lot de pépites avec surtout les incomparables « Trial by fire », « Blades of steel », « Break free » ou « The ritual ».
Après cet album, Graeme English, Sean Taylor, Russ Tippins et Steve Ramsey laissent le nom du groupe Satan à Brian Ross (chant) pour retrouver Lou Taylor, ancien chanteur de Satan, et rejoindre Blind Fury, que les trois ex-Angel Witch ont abandonné. Sous ce line-up, Blind Fury sortira un unique album « Out of reach » avant de splitter.
Mais on n’allait pas avoir une histoire aussi simple.
Après le split de Blind Fury, les quatre gaillards recrutent un certain Michael Jackson, et renomment le groupe Satan en 1985 pour sortir l’année suivante une démo et un EP (« Into the future »), ainsi qu’un album, « Suspended sentence », en 1987.
Les choses eussent été trop simples, si les elles en étaient restées là : non, Satan splitte à nouveau en 1988, mais conserve son line-up pour s’appeler Pariah. On change deux membres du line ensuite, pour garder English, Tippins et Ramsey, et on recrute Ian Mc Cormack (ex-Battle Axe, ex-Cronos et … ex-Satan) ainsi que le chanteur de Tysondog,  Alan Hunter.
Pariah existera de 1988 à 1989, le temps de sortir deux albums (« The kindred » en 1988 et « Blaze of obscurity » en 1989) et de splitter, et de se reformer en 1998 pour sortir « Unity » et resplitter l’année suivante.
Après le premier split de Pariah, Ramsey et English formeront Skyclad en 1990, toujours actif et fort de 12 albums à ce jour.

C’est en 2004 que Satan se reformera pour une série de shows remarqués mais c’est seulement en 2011 que le groupe annonce sa reformation définitive de façon permanente.
Ils sortiront deux compilations en 2011 pour officialiser leur retour aux affaires, « Into the fire / Kiss of death » et « The Early demos » et c’est fin avril 2013 qu’on a la grande joie d’avoir entre les oreilles la nouvelle véritable offrande du groupe avec le line-up de « Court in the act ».


Enregistré entre septembre et novembre 2012 au First Avenue Studios de Newcastle et mixé et mastérisé au Damage Inc. Studio en Italie, « Life sentence » reprend les choses là où Satan les avait laissées lors de leur split.
La voix de Brian Ross a su garder son timbre particulier avec les années, la musique reste fidèle à cette NWOBHM, quoique plus speed dans son ensemble, et le groupe semble nous avoir pondu, une nouvelle fois, son lot de (futurs) classiques.
Il aura donc fallu attendre trente ans pour que Satan offre un digne successeur au monumental « Court in the act », ce « Life sentence » n’étant vraiment pas loin d’être aussi réussi que son illustre ainé.
L’album débute, cette fois, sans intro. Même si un équivalent à l’inquiétant et guerrier « Into the fire » eût été appréciable, il faut reconnaître que les anglais entrent directement dans le vif du sujet : « Time to die » est un excellent petit brûlot de Speed Metal bien senti.
S’enchaîne ensuite « Twenty twenty five », avec son riff introductif proche d’un « Blades of steel » du premier album, et Satan semble vouloir continuer dans les parties musicales bien véloces. Moins speed que le premier morceau, ce titre n’offre cependant aucun temps mort et file à vitesse grand V.
Une entrée en matière sur des riffs bien véloces évoquant l’instrumental « The ritual » sur « Court in the act » et « Cenotaph » déboule sans crier gare : le refrain se veut imparable et le morceau dans son ensemble est une des grandes pièces de l’album, à l’instar du très speed « Siege mentality » qui bourrine tel un rouleau compresseur avec en son milieu une belle référence au titre « Trial by fire ».
Satan ne s’en cache pas en interview, il affirme bien haut que « le véritable but de cet album est que nous avons voulu réaliser la suite de ‘Court in the act’ avec le même line up » (Metallian 77 de mai-juin 2013).
Véritable « voyage dans le temps », l’album sonne furieusement eighties et fera plaisir à n’importe quel adorateur nostalgique des années fastes du Speed Metal et de la NWOBHM.
« Incantations » est pour moi le meilleur morceau de l’album : rythmique incroyable et refrain imparable, ce titre a tout du futur classique.
« Testimony » reste sur une dynamique Speed, tandis que « Tears of blood », plus Heavy mais non moins efficace, alternera les couplets plus mid-tempo et les refrains Speed.
« Life sentence » et « Personal demons » se veulent être également des brûlots impeccables et implacables.
Il faudra attendre le dernier titre « Another universe » pour entendre Satan s’aventurer dans une espèce de ballade Heavy pendant deux minutes toutes en finesse avant un break rapide dans sa deuxième moitié.

Bref, « Life sentence » est la digne suite d’un « Court in the act » au statut d’album culte et ce « Life sentence », sorti trente ans plus tard sous le même line-up, prendra très certainement le même chemin que son aîné.

On espère juste que la suite de « Life sentence » viendra bien avant 2043 !!!

Indispensable pour tout fan de la grande époque.

Facebook : http://www.facebook.com/officialsatanpage
Site officiel : http://www.satanmusic.com/
Twitter : https://twitter.com/satanmusic_com

  • Tracklist :
  • 1. Time to Die (3:43)
  • 2. Twenty Twenty Five (4:52)
  • 3. Cenotaph (4:08)
  • 4. Siege Mentality (4:03)
  • 5. Incantations (5:22)
  • 6. Testimony (3:57)
  • 7. Tears of Blood (4:16)
  • 8. Life Sentence (3:25)
  • 9. Personal Demons (4:01)
  • 10. Another Universe (6:19)
Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green