Communication de nos partenaires

Ross The Boss – Hailstorm

Le 6 octobre 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Patrick Fuchs – chant
  • Ross The Boss – guitares
  • Carsten Kettering – basse
  • Matthias Mayer - batterie

Style:

True heavy Metal

Date de sortie:

Novembre 2010

Label:

AFM Records

Note du soilchroniqueur ( Celtikwar): 9,5/10

Certaines personnes peuvent marquer votre vie à tout jamais. Du grand à l’école qui vous piquait votre goûter, la fille qui vous a embrassé la première fois (et avec qui…), le professeur vous faisant découvrir une nouvelle voie, votre patron refusant constamment de vous augmenter … Mais il peut aussi être questions d’artistes, comme une peinture ou un film dont vous vous rappellerez toute votre vie. Moi une des personne m’ayant marqué à vie et l’ayant modifiée, est le formidable guitariste Ross The Boss. A l’époque au sein du mythique groupe Manowar. C’est « Fighting The World » qui m’a donné cette passion, ce désir ou plutôt ce besoin de vrai heavy metal.

Pour la petite histoire de présentation, Ross The Boss commence à être connu au sein des Dictators et aussi du groupe français Shakin’ Street, celui-ci formé en 1975 regroupe des musiciens talentueux tels Fred Guillemet et Nono de Trust , la quasi intégralité de la bande à Louis Bertignac. Ross les rejoindra en 1979 pourenregistrer leur album éponyme, lors d’un de leur concert Ronnie James Dio (RIP) alors chanteur de Black Sabbath le présentera à Joey Demaio pour former ce qui sera un des plus grands groupe de Heavy de tous les temps MANOWAR.

C’est Ross The Boss qui est l’auteur de riff phénoménaux des albums de 1980 à 1988 de Battles Hymns à Kings Of Metal. Vous devez vous souvenir des parties de guitares accrocheuses de « Fast Taker, Manowar, Shell Shock , Secret Of Steel »… , et la liste est bien longue. N’oubliez pas qu’en 1988 Ross devient alors un roi du métal… Malheureusement, et on comprendra difficilement pourquoi l’histoire d’amour avec Manowar s’arrête brusquement. On les retrouvera ensuite ensemble sur certains concerts exceptionnels comme « The Day The Earth Shook » inoubliable.

Notre guitariste fait alors son petit bonhomme de chemin, montant son projet solo permettant ainsi au public, allemand surtout, de profiter de ses talents hors pair pour écouter les titres qu’ils avait co-écrits avec Joey.
Au bout de plusieurs années il créé son propre groupe à son nom « Ross The Boss » qui sortira en 2008 son premier album « New Metal Leader » un bombe mais qui pourtant reçut de la part du publique français un accueil mitigé. Mais notre guitariste retourne alors à ses premiers amours le Hard/Blues avec la re-formation de Shakin’ Street pour sortir le merveilleux « 21 Century Love Channel ». Après quelques concerts de promotion, Ross décide de reprendre le flambeau et de redorer son blason avec « HAILSTORM » qui sortira fin octobre 2010.

Présenté par une superbe pochette sur laquelle on retrouve l’aigle de « New Metal Leader », mais si on recherche plus loin, ce n’est pas la première fois que Ross nous montre qu’il aime cet oiseaux, l’insigne guerrier de « Battle Hymns » , mais aussi sur « Signe of The Hammer » avec les ailes qui s’éloignent du marteau.

Sobrement introduit par l’instrumental « I.A.G » ,Runnind Wildienne digne d’un western, lourde mélodique et puissante, Ross The Boss nous propose une succession de titres plus heavy les uns que les autres . Une chose est sûre notre guitariste n’a pas perdu ses doigts d’or.

Evidemment les parties instrumentales, soli et breack musicaux sont joués de la meilleur façon à la guitare. Des riff courts directs accrocheurs, si vous êtes amateurs des déluges de notes et des solo hypra technique, passer votre chemin, ici on n’a le droit à des guitares qui pleurent certes, des notes qui tiennent longtemps mais qui vous donnent envie de brandir le poing, taper du pied. L’important est la puissance, c’est la même différence entre un lion et un guépard, le guépard très rapide part dans tous les sens pour attraper sa proie, Ross est plus le lion qui d’un coup sec vous met à Terre. En même temps on est pas king of metal pour rien …

Une des surprises de cet album est le batteur Matthias Mayer, époustouflant , écoutez les plans de batterie de Kingdom Arise, bien que l’intro soit typiquement Manowar , ce qui suit dans le premier couplet est ahurissant. Une cavalcade meurtrière, puis dans le refrain vous êtes simplement scotché, tombé par terre tellement c’est bon. Mais on ne s’arrête pas là, on remet la même en couleur pour le terrible « HailStorm », pas de double pédales et de rythme ultra rapide, mais des positions calées à la perfection et avec un son vintage. Vraiment Ross n’aurait pas pu trouver un batteur qui lui aille mieux.

Un des points faibles de « New Metal Leader » était le chant qui essayais d’imiter celui d’Eric Adams, mais n’avais pas le même rendu et sonnait faux, seul repproche à faire à cet album d’aileurs. Sur Hailstorm, tout est plus travaillé, on ne cherche pas les montées à briser le cristal, sauf à la fin de « Dead Man´s Curve  » mais cette fois réussit. Le travail est plus donné sur l’accroche avec certains mots tenus plus longtemps pour mieux vous rester en tête.
Le tout ponctuer par des coeurs limite martiaux sur « Hailstorm » ou « Kingdom Arise  » mais sonnant des fois plus hard rock avec le groovie « Burn Alive » digne d’un Kiss, rafraîchissant et permettant une coupure dans l’album.

Mais on reste quand même beaucoup dans l’optique guerrière. Rien qu’avec le titre « Crom » en mid tempo, afin d’avoir un rendu plus martial et destructeur. On ralentit le tempo pour assombrir le tout, le rendant presque malsain. En même temps « Crom » est le nom du dieux vénéré par Conan le barbare, Vous l’aurez compris ce morceau ne fait pas dans la finesse.Mais celui-ci reste prenant, même avec ses riff simples, en trente secondes on sait déjà comment va tourner le titre et sa composition, simple et efficace.

Cet album est simplement une succession de titres plus efficaces les uns que les autres, en mélangeant en plus les styles, du guerrier au plus heavy en restant plongé dans les années 80, chères dans tous les coeurs des passionnés de heavy métal. Qu’on la regrette cette époque où les groupes cherchaient uniquement à nous faire plaisir en se faisant plaisir.

Hailstorm est juste fait pour nous accrocher et nous faire passer un bon moment. en même temps Ross The Boss ne fait que çà, nous donner du plaisir musical. C’est bien pour cela que cet album est une des meilleurs sorties de l’année.

SITEhttp://www.ross-the-boss.com
MYSPACE :http://www.myspace.com/newmetalleader

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green