Communication de nos partenaires

Rebaellium – The Hell’s Decrees

Le 1 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Sandro Moreira : batterie
  • Fabiano Penna : guitare
  • Ronaldo Lima : guitare
  • Lohy Fabiano : basse, chant

Style:

Brutal Death Metal

Date de sortie:

13 mai 2016

Label:

Hammerheat Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10

En 2001, « Annihilation » m’avait déjà fracturé les tympans, jamais totalement réparés puisque je revenais inlassablement sur ce disque de Rebaellium, probablement l’une des plus belles choses engendrées par le Brésil, clairement au-dessus du Krisiun de ces dernières années à mon goût.

N’oublions pas que dans le Brutal Death, il y a schématiquement deux écoles : celle qui joue sur les rythmiques ainsi que la lourdeur, grosso merdo, et celle qui ne jure que par la rapidité d’exécution, les riffs millimétrés et les blasts super soniques. Rebaellium évolue dans cette seconde catégorie, avec un tel niveau de maîtrise que je suis bien en peine de citer un seul groupe pouvant aujourd’hui rivaliser, Angel Corpse s’étant reformé sans rien sortir de neuf. Alors que là… Quinze années après leur dernier disque ! La claque ! Qui fait mal, avec les grosses bagues ! Une fois qu’on s’est bouffé « Affronting The Gods », on a compris la teneur du propos : antichristianisme bien entendu mais surtout un Death flirtant systématiquement avec l’excellence, complètement dingue de vitesse, de puissance, d’agression répétée. Et plus le disque avance plus il devient fou. Franchement, le quatuor « Dawn of Mayhem » (meilleur titre de l’album, haut l’index-auriculaire), « Rebaellium » (leur hymne, l’équivalent d’un « I Am Morbid » si l’on veut), « Crush The Cross » et « Anarchy » mettra tout le monde à l’amende tant le niveau d’écriture et d’interprétation y est élevé.

J’ai beau réécouter « The Hell’s Decrees » je n’y vois aucune faille : bien entendu la production est gargantuesque, les solos ahurissants de finesse pour un tel niveau de vélocité, le chant purement démentiel, les riffs assassins, désolé pour l’image d’Épinal, un batteur en crise d’épilepsie, putain je suis choqué. Impossible de croire que quinze ans se sont écoulés et voilà les mecs qui se pointent avec une tuerie absolue de trente minutes, à l’ancienne, sans répit, sans pitié. La très grosse branlée de ce mois de mai et sans doute un des disques de l’année pour moi. Respect absolu.

Tracklist :
01 : Affronting The Gods
02 : Legion
03 : The Path Of The Wolf
04 : Fire And Brimstone
05 : Dawn Of Mayhem
06 : Rebaellium
07 : Crush The Cross
08 : Anarchy (The Hell’s Decrees Manifesto)

Site officiel : http://www.rebaelliundeathmetal.com/
Facebook : https://www.facebook.com/Rebaelliun/info
Instagram : https://www.instagram.com/rebaelliun/
Twitter : https://mobile.twitter.com/rebaelliunba … 0194125824

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green