Communication de nos partenaires

Ragnarok – Psychopathology

Le 28 mars 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Jontho : Chant
  • Bolverk : Guitares
  • Malignant : Batterie
 

Style:

Black Metal

Date de sortie:

25 Mars 2016

Label:

Agonia Records

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 6.66/10

Nous sommes tous des névrosés et des pervers en puissance, de manière plus ou moins latente. Cherchez pas, c’est tonton Freud qui l’a dit et il savait ô combien de quoi il parlait. Concernant, les psychopathies, là, c’est autre chose. En tous cas, à défaut de vous faire suivre ou de « voir quelqu’un » – et si vous avez l’impression d’être suivi, faut vraiment songer à « aller voir quelqu’un » – vous pouvez toujours vous rabattre sur la discussion, pas forcément auprès d’un professionnel, autour d’un petit Psychopathology de Ragnarok.

La thérapie sera quelque peu brutale, hein, faut le dire aussi, vu que le traitement s’opère de manière auriculaire par injection de Black Metal à haut volume, et sans soluté. Et pour le coup, ça tape fort sur l’enclume ! Si le Ragnarök est l’équivalent nordique de l’Apocalypse chez les chrétiens, ici on frôle le chaos, un chaos eschatologique dans un esprit du BM traditionnel de la seconde vague, pas de celui au son ultra grinçant type Immortal, mais de celui plus audible à la Dimmu Borgir ou Emperor, mais sans la finesse symphonique.

Ce Psychopathology est le 8ème album du groupe, en activité depuis plus de 20 ans et visiblement la thérapie n’a pas marché, vu qu’ils sont encore bien vénèr’ depuis tout ce temps, à coups de déferlement de violence quasi ininterrompue pendant la cinquantaine de minutes de bourrinage massif des 11 morceaux qui composent ce dernier opus décadent, dans lequel quelques bribes mélodiques transparaissent de ci de là, n’étant pas le propos majeur – plutôt mineur vu la tournure des harmonies – que le trio norvégien restant de la formation initiale veut transmettre, avec leur gentille trogne totalement raccord avec le titre de l’album.
Enregistré dans le studio du bassiste de Marduk – c’est dire si on s’attend à de la douceur, de la tendresse et des licornes – c’est désormais le membre fondateur/batteur/frontman Jontho qui passe au chant lead. Et l’impression d’être dans ce BM si particulier et sans concession se fait d’autant plus ressentir qu’on se sent dans un esprit vocal mêlant Behemoth et Emperor, surtout par un timbre assez similaire à celui d’Ihsahn mais sans les subtilités.

Musicalement, les changements de métriques sont les seuls moments de répit pour les cervicales et vu l’esthétique, on va dire que les résidus de glissement de doigts sur les cordes, rendant la précision discutable sont liés à une volonté du groupe et font parti d’un son typique. Dans ce même esprit, à noter également l’artwork de la pochette, chaotique et déstructuré à souhait, fait par celui qui avait déjà commis certains de SlayerMachine Head et Dimmu Borgir – tiens, encore eux – en la personne de Marcelo Vasco (ça change de la couverture dégueulasse de leur best of de 2014).

Pour ma part, les morceaux que j’ai le mieux supportés, car les plus accessibles probablement parmi tout ce flot de haine non refoulé, sont « Lies » et « Blood », le reste étant avant tout un grand exutoire qui laisse par moments une impression de « ça n’avance pas, on a l’impression d’avoir déjà entendu un truc similaire dans le précédent morceau ».

Un album qui ravira les TRVE, mais qui laisse espérer mieux que de rester campé dans les 90’s, la violence n’étant pas la solution à tout (oui, je sais : tout comme l’alcool ne résout pas les problèmes, le lait-fraise non plus… mais c’est pas une raison pour tomber dans les extrêmes…)

A écouter avant d’aller se faire interner en HP.

Tracklist:
1. Dominance and Submission (4:58)
2. I hate (4:21)
3. Psychopathology (3:35)
4. My Creator (2:55)
5. Infernal Majesty (4:52)
6. Heretic (5:24)
7. Into the Abyss (4:34)
8. The Eighth of the Seven Plagues (5:40)
9. Lies (4:36)
10. Blood (5:15)
11. Where Dreams come to die (4:57)

Facebook: https://www.facebook.com/ragnarokofficial

Site officielhttp://www.ragnarokhorde.com

Reverbnation: https://www.reverbnation.com/ragnarokhorde

Youtube: https://www.youtube.com/user/RagnarokNorway

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green