Communication de nos partenaires

Pure INC. – Parasites And Worms

Le 1 septembre 2008 posté par METALPSYCHOKILLER

Line-up sur cet Album


Gianni Pontillio : Chant
Sandro Pellegrini : Guitare
Ueli "Hoffi" Hofstetter : Basse
Dave Preissel : Batterie

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

19 Aout 2008

Label:

Dockyard 1

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller) : 08 / 10 

Pure Inc. est un quatuor de Bale (Suisse), qui va rapidement faire son trou – ahaha, elle est fine-, si il s’obstine à pondre des opus de la qualité et l’intensité de ce « Parasite and worms ». Après le sympathique album éponyme en 2004 et l’excellent « A new day’s dawn » en 2006, les helvètes montent en régime et vont asservir leurs fans ; et surtout en conquérir une foule de nouveaux. Car autant les deux premières offrandes oscillaient entre Europe et Us, entre hard rock et heavy, entre Power et recherche d’identité ; autant cet album est la preuve que cette dernière est résolument trouvée.

Trois minutes et trente cinq secondes, c’est le laps de temps nécessaire au combo pour vous séduire et vous apprivoiser. Une « fin » en entrée pour de suite vous posséder et faire en sorte que vous ne vous échappiez pas. De la mélodie, du véritable riff qui tue et envoie, une assise rythmique carrée et bien en place, un refrain simple immédiatement assimilable, et une voix accrocheuse, suave ou rageuse selon que…. Les « Evenmore », « Serenade of Aggression » ou autres « Drowning in your blood », on ne va pas tous les citer, seront d’un acabit similaire, et de la même haute tenue.

Pour les vieux de la vieille, disons que cela suinte quand même beaucoup le Led Zep, mouliné au heavy/power moderne assaisonné grunge et saupoudré de nostalgie purement rock n’roll. La reprise des papys flingueurs « Immigrant song », pur moment de bonheur et de réminiscence incandescente ne parait rien ainsi devoir au hasard. En parrallèle, le quatuor s’aventurera aussi avec réussite sur des terrains plus diversifiés tel le prog « Home », « Dead Calling », la semi ballade veloutée et bien entêtante « Carrie’s alone », ou l’essai plus dépravé et déjanté de clôture « One Minute On Earth » en totale adéquation avec le reste de la tracklist proposée. 

Un talent de composition certain qui fait mouche d’entrée et de façon imparable, la voix de Gianni Pontillo qui évolue dans la cour des grands, un grateux qui déchire et envoie sec quand il faut,-Sandro Pellegrini-, et un duo basse/batterie pro et groovy faisant le reste, soit la mise en place. Tout est foncièrement bon, ciselé, et appréciable !!! Un P….. de petit bijou d’album que l’on se doit de découvrir. En période de récession, qu’on se le dise ; il n’y a pas que des banquiers en Suisse. Et heureusement pour nous, pov métaleux…

 

Site Internet : http://www.pureinc.net/

Myspace : http://www.myspace.com/pureinc

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green