Communication de nos partenaires

Professor Black – I am the Rock

Le 5 novembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Chris Black – Batterie, Basse, Chant
  • Mark Sugar – Guitares

Style:

Motörhead

Date de sortie:

5 Octobre 2018

Label:

High Roller Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Professor Black, c’est le projet de Christopher Weston Maycock, plus connu sous le nom de Chris Black, et qui se fend d’un CV long comme plusieurs bras. Voyons plutôt : chanteur d’Aktor, batteur de Pharaoh, bassiste-chanteur de Superchrist, et créateur des one-man-bands Metalusafer et High Spirit, en plus de celui qui nous intéresse dans cette chronique.
Rajoutons à ça qu’il a fait partie de de Sculptured (batteur), de Nachtmystium (bassiste et claviers), Dawnbringer (chanteur-bassiste-batteur-clavieriste) et Final Prayer (batteur), on comprendra que le multi instrumentiste en a non seulement sous la semelle mais a le mérite de toucher à peu près à tout ce qui se fait dans le Metal.

C’est dire si le gaillard a une palette musicale relativement large, d’autant qu’il est également responsable de labels (Twilight Records, Black Planet, Planet Metal, Professor Black) et s’occupe de la production d’albums de pas mal de groupes, en particulier ceux desquels il fait partie (Dawnbringer, Aktor, Edenrot, High Spirits, Jucifer, Nachtmystium, Pharaoh, Superchrist, Wastelander, Züül). Bien occupé, le garcon !

Et là, avec Professor Black, il va sortir chez High Roller Records pas moins de trois albums full length le 5 octobre 2018 : Lvpvs, Sunrise et cet I am the Black. Et pour ce dernier, voilà que ça sent bon Motörhead : les onze titres sont tellement emprunts du rock n’ roll cher à Lemmy que l’hommage en est parfait.

S’il n’y avait pas la voix de Chris Black, beaucoup moins rauque que celle de Lemmy, on serait totalement bluffés tant les riffs, les rythmiques et les soli sont proches de l’original. Pour cet album, Professor Black ne fait pas dans le copier-coller, chaque titre étant composé – inspiré certes par la tête de moteur – de façon bien distincte mais nous voilà avec onze titres survitaminés qui font passer les trente-six minutes de l’album à vitesse grand V.

Et le pire, c’est que le gaillard s’y entend pour nous balancer des titres accrocheurs, facilement mémorisables, et surtout qui nous feront taper du pied, secouer les cervicales tout en jouant de la sacrosainte guitare en carton si chère à Tonton Zégut ! Difficile de sortir un titre par rapport aux autres, le duo poussant même le vice à nous offrir un album homogène au possible tout en évitant les redondances ou les répétitions ! Chaque intro est une porte ouverte pour se remémorer les titres de Motörhead : mettez-vous les implacables “Bad News”, “Dance of Death”, “Hired Guns” ou le court et furieux “Don’t talk to me” pour en être définitivement convaincus !

Bref, “I am the rock” est un album que tout amateur de bon Heavy/Rock se doit de posséder histoire de passer un putain moment de rock n’ roll.

Hep, hep, ils sont Professor Black, et ils jouent du rock n’ roll !!!

Tracklist :

1. Get it on (3:01)
2. Bad News (3:45)
3. Dance of Death (3:11)
4. Hired Gun (3:16)
5. Watch what you say (2:34)
6. Shakedown (3:28)
7. End of the Line (4:07)
8. Don’t talk to me (1:46)
9. Three Devils (5:15)
10. I am the Rock (2:38)
11. Hard to please (2:59)

Playlist Bandcamp
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green