Communication de nos partenaires

Pretty Maids – Louder than ever

Le 16 mars 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Ronnie Atkins - Chant / Ken Hammer - Guitares / Morten Sandager - Claviers / René Shades - Basse / Allan Tschicaja - Batterie.

Style:

Heavy mélodique

Date de sortie:

21 mars 2014

Label:

Frontiers Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 6,5/10

 

Ben dis donc !
On dirait qu’il a bien marché, le petit dernier paru il y a un an ?
Ah ben oui, un anniversaire comme celui là, fallait pas le manquer ! … ironie inside ? Peut être…
Un an jour pour jour après la sortie de « Motherland » qui confirme le retour en forme de Pretty Maids après un « Pandemonium » (2010) explosif, v’là-t-y-pas que sort un bien nommé « Louder than ever ».
A l’ère d’internet, rien de tel qu’un coup de surf… Surfer sur le succès de l’album précédent, en voilà une idée qu’elle est bonne !

Bon ok, il n’y a pas mensonge sur la marchandise, Pretty Maids revient avec des armes bien plus lourdes qu’il y a quelques temps mais ne nous y trompons pas, ce n’est pas avec un album à part entière.
Sur les douze proposés, seuls quatre titres sont des nouveaux, tout le reste est une sorte de best of des années situées entre « Scream » (1995) et « Wake up to the real World » (2006). On y ajoute un DVD incluant la rétrospective de « Motherland », tout plein d’images d’archives et d’interviews et hop, voilà un beau DC / DVD en digipack tout beau que tous les fans et collectionneurs vont s’arracher dès la première semaine de mise dans les bacs.
Mouais, pour les râleurs de tout poil, on parlera d’album alimentaire s’il en est ! Libre à chacun d’y mettre son argent ou non.
Les plus optimistes diront qu’avec quatre titres neufs, ils auraient pu se contenter d’un EP…
Personnellement, je ne vois pas un groupe comme Pretty Maids pratiquer à nouveau un exercice qu’il n’ont plus fait depuis 1992 avec « Offside »,mais pourquoi pas !

Toujours est-il que, pour le coup, on se fend de presque une heure de musique et les quatre nouveaux titres déboîtent tout comme il faut : « Deranged » se veut être du Pretty Maids pur jus, tout en puissance avec son lot d’adrénaline, « Nuclear boomerang » nous revient au visage à vitesse grand V et est digne des plus grand classique du groupe, « A heart without a home » est la ballade classique à classer au niveau de « Eye of the storm » (sur « Future World ») et « My soul to take » est un excellent morceau de hard rock teinté FM.
Ils se fondent très bien dans l’ensemble et restent sur une continuité artistique que le groupe a commencé depuis « Red hot and heavy ». De toutes façons, ça se fond très bien dans la grande vague des revival en tous genres de groupes spéculant sur leurs meilleures années, on s’y fait tout doucement et ça fait plaisir à (presque) tout le monde…
Quant aux titres réenregistrés, il faut admettre que le lifting est plutôt réussi sur des titres de « Scream » (1995) avec « Psycho-time-bomb-planet-Earth », de « Carpe Diem » (2000) avec « Tortured spirit », de « Anything worth doing, is worth overdoing » (1999) avec « With these eyes » et « Snakes in Eden », de « Planet panic » (2002) avec « Playing God », « He who never lived » et « Virtual brutality » et enfin avec « Wake up to the real World » tiré de l’album du même nom (2006).
Il ne faut pas se leurrer, le réenregistrement de ces titres, tous sortis avant le remaniement de line up de 2006 avec les arrivées d’Allan Tschicaja (batterie) et de Morten Sandager (claviers) en 2006, puis du bassiste René Shades, est certes de voir ce que ces titres donnent en studio avec ces musiciens mais également de tenir les fans sous pression jusqu’à l’enregistrement du prochain album…
Projet louable s’il en est, admettons ! On ne peut s’empêcher de penser qu’on nous prend un petit peu pour des jambons.

Donc oui, l’ensemble de l’album est plaisant : pour peu qu’on est fan de Pretty Maids, on y trouvera notre compte mais on ne peut s’empêcher d’avoir la désagréable sensation que l’objet n’est ni plus ni moins que pour nous, les fans, prendre pour des vaches à lait. Je doute franchement que le CD/DVD soit au prix d’un simple EP…

Chacun est libre de faire ce qu’il veut, de se l’acheter ou non !
Pour ma part, j’ai déjà tous les albums, celui là m’est dispensable malgré sa qualité : reste à vérifier par la suite si les nouveaux titres seront inclus dans le prochain album, juste pour voir !

 

Tracklist :

1. Deranged (3:36)
2. Playing God (3:51)
3. Psycho-Time-Bomb-Planet-Earth (3:46)
4. My Soul to Take (4:18)
5. He Who Never Lived (4:41)
6. Virtual Brutality (4:22)
7. Tortured Spirit (4:31)
8. With These Eyes (5:16)
9. Nuclear Boomerang (5:01)
10. Snakes in Eden (4:13)
11. Wake Up to the Real World (3:58)
12. A Heart Without a Home (4:41)

 

Site officiel : http://www.prettymaids.dk/
Twitter : http://twitter.com/pmaids
Myspace : http://www.myspace.com/pmaids
Facebook : http://www.facebook.com/prettymaids
Youtube : http://www.youtube.com/prettymaidsdenmark

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green