Communication de nos partenaires

Phazm – Scornful of Icons

Le 23 juillet 2016 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Pierrick Valence : chant, guitare
  • Joss Dréau : guitare
  • Fabien W. Furter : basse
  • Gorgor : batterie

Style:

Southern Death Métal

Date de sortie:

25/03/2016

Label:

Osmose Productions

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

Ce qui n’était, à ma connaissance, qu’un side project de Pierrick Valence débuté en 2004 avec « Hate at First Seed » lorsque Scarvelui laissait du temps est depuis devenu un groupe en soi. Ainsi, avec « Scornful of Icons », Phazm en est à son quatrième album, faisant suite aux excellents « Antebellum Death ‘n Roll » (2006) et « Cornerstone of the Macabre » (2008). Du coup, c’est vrai que huit années entre deux disques cela peut sembler long mais j’imagine que les types ont eu d’autres chats noirs à fouetter.
Si l’on met de côté le premier jet, Phazm a, dans le Death Métal, une évolution assez identique à ce qu’est devenu Glorior Belli pour le Black : un mélange d’influences sudistes (pas au sens Marseillais du terme) et d’extrême, particulièrement réussi sur les productions de 2006 et 2008.
De prime abord, « Scornful of Icons » me semble pourtant délaisser quelque peu les aspects les plus Southern de sa musique pour se focaliser sur le Death dans ce qu’il a de plus moderne : plus de technique dans les riffs, davantage de rythmiques symptomatiques du genre pour moins de guitares slides ou dobros. Cela n’est pas pour autant une déception, même si la moindre importance de cette particularité fait perdre un peu de son identité à Phazm. L’odeur moite du bayou me manque quand même.
Cela dit, si je mets de côté cette très légère réorientation musicale, ces huit nouveaux titres le font tout de même : on appréciera le groove des compositions, le chant à la limite Thrash de Pierrick ainsi que les riffs incisifs ou encore l’originalité globale qui n’a que peu d’équivalent dans le registre.
En point négatif, je mettrai tout de même en avant le fait qu’il n’y ait aucun titre « fort », à l’image d’un « So White, So Blue, So Cold » ou de « Mucho Mojo », la performance d’ensemble restant suffisamment au-dessus de la mêlée pour être saluée. Une affaire à suivre…

Tracklist :
01 : Ginnungagap
02 : Ubiquitous Almighty
03 : The Soothsayer
04 : Howling for You
05 : The Godless Pope
06 : Conquerors March
07 : Scornful of Icons
08 : Never to Return

 

Facebook : https://www.facebook.com/thetruephazm

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green