Communication de nos partenaires

Pandea – Soylent Green

Le 25 avril 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Mario Le Mole : Chant & Basse* Dan Uhden : Guitare, Claviers, Programmation* Guests: Buzz Dee : Chant* Norbert Schmidt : Chant* Norbert Bode : Chant* Ille Ilgner : Chant* Jacky Lee Man : Chant* Sacha Le Pacha : Chant, Piano* Victor Smolski : Guitare* Ernest Reuter : Guitare* Jan-Michael Keller : Contrebasse* Robert Hanke : Basse* Detlef Dudziak : Basse* Olaf Kruger : Basse* Max Bendel : Batterie* Christoph Ruehlmann : Batterie*

Style:

Métal

Date de sortie:

26 fevrier 2010

Label:

Pure Steel Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 9/10

Pandea est un projet allemand de Mario Le Mole et de Dan Uhden, membres de MIND ODYSSEY, souhaitant avec leur premier album Soylent Green réaliser un concept heavy métal opéra sur le film de 1973 du même nom. Ils réunissent autours d’eux un nombre impressionnant d’artistes de grande renommée, permettant ainsi de choisir les membres en fonction des chansons pour une meilleure adaptation musicale. Ce qui rappelle le projet Avantasia fait par Tobias d’Eguy.

Ouverture réelle de l’album avec le titre « Lost Eternity » , véritablement heavy aux refrains accrocheurs ressemblant trait pour trait à du Gamma Ray , voix comprise. On retrouve d’ailleurs cette similarité sur le titre suivant « Nomadic Life », sur ce deuxième morceau, elle est si prononcée que l’on se voit étonnés que Kai Hansen ne fasse pas partie des invités.

« Point Of No Return » est lui beaucoup plus mélodique , possédant un refrain plus calme et chanté de façon plus particulière. Le riff très accrocheur vous permet de vous souvenir pendant un long moment de ce titre, bien qu’il soit souvent très guidé et peu surprenant , en moins d’une minute vous savez déjà ce qui va se passer. Pourtant vous restez à l’écoute sans décrocher.

Certains passages sont bien plus rock n roll, on pense notamment à « Today’s Tuesday » où la voix comme les guitares vous rappellent Nashville Pussy, avec des riffs plus agressifs et une voix plus incisive. Le mi tempo « Hands Tied Up » et ses airs de pseudo ballade, mélodique et envoutante, vous offre une belle pause dans cette succession de titres plus accrocheurs et entrainant les uns que les autres.

Un album réalisé sans aucune prétention mais qui se révèle être une franche réussite. Des titres qui manquent d’originalité mais n’oubliez pas qu’il s’agit de remettre au jour musicalement un film de 1973 donc un retour plus de trente années en arrière, et vu que le tout sonne comme dans les fins quatre vingts, on peut dire que Soylent Green est en avance sur son temps. Une succession de titres tantôt heavy tantôt hard rock sur un fond de mélodie. Le tout avec des claviers et des choeurs enregistrés à la perfection.

Soylent Green vous permet si vous êtes nostalgiques des années passées une sorte de bilan des deux décennies précédentes. Rien ne manque et tout est magistralement fait.

Celtikwar

Sites Web:http://www.pandea-music.com

http://www.myspace.com/pandearockband

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green