Communication de nos partenaires

Obsessör – Blitzkrieg battalions

Le 16 février 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Kremator - Basse
  • McBreu “Artilleratör” - Batterie
  • Genozide Richard - Guitares
  • Nekroschwanz - Chant

Style:

Black / Thrash metal

Date de sortie:

Octobre 2011

Label:

Heavy Metal Sturmtrupp Records

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak):7/10

 

« Ecoute-moi ça, Chris, ça va te plaire ».
J’étais à peine rentré dans mon magasin de skeuds préféré que le vendeur, qui commence un peu trop à savoir ce que j’aime et qui fait surtout à lui tout seul le désespoir de mon banquier, m’alpague en me collant cet album à la pochette improbable bourrée des clichés les plus kitsch de toute l’histoire du black thrash estampillé old school, avec un line up dont les pseudos sont du même tonneau.
Quant à la tracklist, elle parle d’elle-même.
Sachant mon passé d’études scientifiques, il m’a donné son équation du jour qui se résume ainsi : (v+b).z + (g+d).BP = O.
Ou quand le chanteur et le bassiste de Zerstörer s’acoquinent avec le guitariste et le batteur de Beer Pressure, ça donne Obsessör.
Et effectivement, il ne s’était (une fois de plus) pas trompé : c’est crade, c’est old school, ça nous ramène aux prémices d’un genre qui connaît aujourd’hui un revival incroyable et la recette a bien entendu déjà été maintes fois reprise par un nombre incalculable de groupes principalement situés en Amérique du Sud.
Mais qu’importe, Obsessör se fend d’un album hommage à un genre qui ravira tous les nostalgiques porteurs de vestes à patches, de bracelets cloutés et de ceintures à cartouchières.

Oui, là, on nage dans les touts premiers Sodom, Kreator, Destruction, Venom ou Bathory, avec de bonnes petites réminiscences Motörheadiennes.
Fondé en 2009, Obsessör sort un EP d’entrée (« Black thrashing blasphemy »), cet album en 2011, un split avec Storming Steel en 2012, l’EP « Black magic rites » en 2013 et un split ce mois-ci avec Hellhunt.

Alors « Blitzkrieg battalions » ne sera pas l’album du siècle mais regorge d’une énergie pas dégueulasse où les fantômes des Sodom époque « In the sign of evil » (écoutez « Fistfights for Satan », on jurerait « Burst command ‘till war »), des premiers Celtic Frost jusqu’à « To mega therion » (les « uh » de Tom G. Warrior ressortent régulièrement), de Destruction période « Sentence of death » / « Infernal overkill » (les cris suraigus façon Schmier un peu partout), Venom avec cette basse crasse… Tout y est.
Et pour couronner le tout, il se permettent une reprise de Gehennah (« Say Hello to Mister Fist ») et une autre de Sodom (« Burst command ‘til war ») en ghost track.

Pour nostalgiques surtout, mais ce que ça fait du bien !
Je vous laisse, j’ai rendez-vous avec mon banquier…

 

Myspace : http://www.myspace.com/obsessorgermany
Facebook : http://www.facebook.com/blitzkriegbattalion

 

 

Tracklist :

1. Blitzkrieg
2. Steel Attack
3. Angelfuck Infantry
4. Fistfights for Satan
5. Storming Death’s Revenge
6. Apokalyptik Raids
7. Satanik Metal Overkill
8. Blessed by Torment
9. Sodomy in Hell
10. Barbed Wire Blasphemy
11. Curse of the Ritual
12. Say Hello to Mr. Fist (Gehennah cover)
Ghost track : Burst command ’til war (Sodom cover)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green