Communication de nos partenaires

Obsession – Century of Decadence

Le 17 décembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Alex : guitare
  • Steph : guitare
  • Boomer : Basse
  • Cachou : batterie
  • Antoine : chant

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

16 Décembre 2017

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 9,9/10

Voilà enfin sur mon bureau ce fameux Century of Decadence que j’attendais avec impatience, avide de savoir ce que pouvait valoir sur galette cette machine de guerre qu’est Obsession en live. Le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu ! Cet album est une véritable boucherie, vous prenant aux tripes dès l’entame pour ne plus vous lâcher jusqu’à ce que la dernière note résonne. Je vous l’avais annoncé… Une fois mordu, vous ne décrocherez plus !

La voix d’Antoine sortant d’outre tombe pour une intro que n’aurait pas renié Slayer, on se prend ensuite une déferlante de riffs acérés en pleine tronche : c’est fini, on ne peut plus rien faire, juste subir l’assaut de « Stoned World », la paire Steph/Alex revisitant ici tout les canons du Thrash pour notre bon plaisir. Les guitares chirurgicales du titre éponyme emmènent ensuite l’auditeur à travers les méandres torturées d’un métal chiadé, prenant de temps à autres de faux airs d’Exodus, plaçant la barre très haute sur l’échelle de Richter métallique.

« Social Disorder » ne fait pas retomber la mayonnaise, bien au contraire ! Cette putain de rythmique est toujours là, omniprésente, à vous déboiter l’occiput tandis qu’Antoine module son organe, passant sans sourciller de l’aigu aux graves sans souffrir une seconde de la comparaison d’avec les cadors du genre. Nos Jurassiens semblent ensuite se calmer, entremêlant arpèges et soli langoureux… mais ne vous y trompez pas : ce qui va suivre est tout simplement monstrueux, la violence se déchainant à nouveau, au point que je place « Chaos Division » tout en haut dans la hiérarchie de mon plaisir à l’écoute de cet opus. « Absolute War » est pour sa part de facture un peu plus classique avec une légère tendance, pas faite pour me déplaire, à lorgner vers le Brutal Death d’un Cannibal Corpse. Au rayon des influences, on constate aussi que Kreator n’est pas très loin, « Order of the Temple » présentant quelques similitudes avec le Thrash classieux et alambiqué des Teutons. Délicieusement old school, « Red Prince » est un brûlot incandescent qui renverse tout sur son passage, ne vous laissant reprendre votre souffle que lors du break qui scinde la chanson, encore un grand moment de ce Century of Decadence. Les meilleures choses ayant malheureusement tout le temps une fin, c’est « Homeless Children » qui clôture ce pur moment de bonheur et de folie que constitue ce CD, avec là encore une succession de riffs enflammés et dévastateurs.

Obsession… Rarement un groupe n’a si bien porté son nom, tant il est vrai qu’une fois dedans, vous n’en sortirez plus. Vous ne me croyez pas ? Essayez ce grandiose Century of Decadence, merveilleux voyage au sein de l’univers Thrash Metal, celui dont vous, afficionados, raffolez, celui se réclamant de Slayer, d’Exodus, de Megadeth, de Kreator, et de bien d’autres encore. Non seulement Obsession frappe un grand coup, mais il semble également évident qu’ils viennent de gagner leur place dans la division supérieure !

Tracklist :

1. Stoned World
2. Century of Decadence
3. Social Disorder
4. Chaos Division
5. Absolute War
6. Order of the Temple
7. Red Prince
8. Homeless Children

Facebook : https://www.facebook.com/OBSESSION-233361660014086/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCKKYX7Bh9ZLJY2YKP1eP5eA

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green