Communication de nos partenaires

NOFX – Stoke Extinguisher

Le 10 juin 2014 posté par Homer Fry

Line-up sur cet Album


Fat Mike – Chant, basse / Eric Melvin – guitare, chant / El Hefe – guitare, chant / Erik Sandin – batterie.

Style:

Punk rock

Date de sortie:

26 novembre 2013

Label:

Fat Wreck Chords

Note du SoilChroniqueur (Homer_Fry) : 8/10


NOFX, ce n’est pas vraiment le genre de groupe qu’il y a à présenter : existant depuis désormais 31 ans sur la scène Punk, ils ont largement envahi les discothèques des fans avec toutes leurs sorties. Pas moins de 36 depuis leur premier EP en 1985, deux petites années après leur création dans un style plus Hardcore Punk. Au total, c’est 12 albums, 3 splits, 2 lives, 4 compilations, et 15 EPs. Et pas des EPs pourris, qui ne jouent jamais en live, ça non, un peu de chaque époque de leur carrière est mise à contribution que ce soit de l’album format long ou court. Ce fut d’ailleurs le cas au Groezrock dernier, où « Punk In Drublic » était joué dans son intégralité à l’occasion de ses 20 ans, avec un set finissant par « The Shortiest Pier » présent sur « Stoke Extinguisher« . Mais c’est un peu particulier.
Retour en 2012. 31 Juillet, alors que « Self-Entitled« , le douzième LP du groupe vient d’être enregistré et sort dans deux mois, une terrible nouvelle s’abat sur la scène Punk. Tony Sly, chanteur-guitariste et leader de No Use for A Name, décède dans d’étranges circonstances (qui est très certainement un résultat d’un mauvais mélange alcool/médocs pour son dos). Fat Mike, grand ami de ce dernier est profondément touché pendant plusieurs semaines (il explique qu’il se met a fondre en larmes parfois sans aucune raison, et que ce décès est plus douloureux que celui de ces parents).
Plus d’un an plus tard, il sort via son label Fat Wreck un tribute d’un grand nombre de groupes à son grand ami, où NOFX interprète « The Shortest Pier« , titre solo de Sly. Titre qui sera inclus un mois plus tard au nouvel EP du quatuor. D’ailleurs c’est plus une « compil » qu’un album, seul le titre éponyme, « Stoke Extinguisher« , est un titre inédit. Le reste vient donc du tribute à Tony Sly pour un morceau, alors que les autres sont des b-sides de « Self-Entitled« , l’album sorti un an plus tôt. Au moins ce n’est pas un EP avec des titres qui seront repris sur le LP suivant comme avec « Regaining Unconsciousness » (pour « Wolves in Wolves’ Clothing« ) et « Never Trust A Hippy » (pour « The War On Errorism« ).
Ce style compil, c’est pas pour autant que c’est nul. On ne va pas tous acheter tous les singles du groupes, donc pour la plupart, ça sera des nouveau titres que certain aurons déjà entendu mais sans plus. Et ce sont de bons titres donc on va pas s’en plaindre, même si « I Believe in Goddess » est une démo. Pas le genre de démo que le groupe local enregistre avec un son exécrable pour un titre moyen. Non, non là c’est enregistré et masterisé aussi bien que le reste, et c’est de qualité, il rentre facilement en tête, comme un bon titre d’album du groupe, avec un refrain entêtant.
Le titre final est pareil, avec son refrain tout aussi entêtant répété plus de quatre fois dans la chanson, avec un « A New Year’s Revolution » chanté autant de fois pendant celui-ci. « Stoke Extinguisher » me rappelle un peu a certain moment l’époque de « Wolves in Wolves’ Clothing« , qui avait pour thème la religion, grâce à ce son direct. Même si avec 2:58, il est plus long que n’importe quel titre de cet album.
L’EP est pareil, il reste Punk avec 13 malheureuses minutes au total. Quand on pense qu’un album de Ufomammut de 5 titres dure 45 minutes et qu’un seul titre est plus long que ce NOFX… A écouter en voiture c’est ridicule, tu galères plus à mettre puis enlever le skeud que tu écoute l’album quasiment. Mais tu prends énormément de plaisir, chaque CD de NOFX est une putain de fête avec uniquement des bons titres qui te font chanter après quelques écoutes. Et quand tu tombes sur une musique de l’EP en mode aléatoire sur toutes les musiques que tu as, bah t’es content, tu te marres et tu chantes. Pendant seulement 2 minutes. Mais ça reste l’esprit du Punk. Quand j’écoute du The Offspring et que les musiques durent 4 minutes, ça fait chier. Même si j’aime les musiques longues dans certains styles (Ambient entre autres), le Punk c’est fait pour bouger et être rapide, et ça ne s’associe pas à une durée longue. Enfin bref NOFX c’est cool et c’est tout.

 

Tracklist:
1. Stoke Extinguisher
2. The Shortest Pier
3. I Believe In Goddess (Demo Version)
4. My Stepdad’s a Cop and My Stepmom’s a Domme
5. Wore Out the Soles of My Party Boots (2012 Version)
6. New Year’s Revolution

 

Site : http://nofx.org/
MySpace : http://www.myspace.com/nofx

Facebook : https://www.facebook.com/pages/NOFX-Official-Page/180985116576

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green