Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


  • George Knive – batterie
  • Jose Rafael Escalante – vocaux, basse, guitare

Style:

Death Metal

Date de sortie:

29 Mars 2019

Label:

Raw Skull Recordz

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10

Ils ne perdent pas de temps les deux compères vénézuéliens de Nocturnal Hollow ! Cinq albums et deux EP entre 2011 et aujourd’hui… Quel appétit !

Leur Death Metal n’est pas figé, évoluant au fil du temps et de leurs albums, mais ayant à chaque fois comme racine l’indéboulonnable « old school ». La vieille école US a été mise en avant sur leurs précédentes compos et, là, c’est au tour du Swedish Death Metal d’être mis sous la lumière. D’être REmis sous la lumière allez-vous rétorquer, ce à quoi je ne vous donnerai pas tort.

Hé oui, le jeu d’Uffe Cederlund, d’Alex Hellid ou encore de Leif Cuzner continue de faire des émules de part et d’autre de notre globe et le Venezuela n’y échappe pas.
C’est à grand coup de pédale à effet, LA pédale Boss HM-2, que démarre cet album. Aucun doute possible, on est bien sur un registre vieille école suédoise dont les maîtres incontestés restent Entombed, Unleashed ou encore Dismember.

Cependant, on reste loin d’une énième pâle copie des vétérans scandinaves qui aurait écourté cette chronique car, si les mélodies inquiétantes sont fidèles au style, la rythmique, elle, est écrasante, façon US. Ajouter à cela une voix proche du brutal et nous voilà encore un peu plus éloigné du plagiat.

L’album est bien écrit, le tempo change d’un titre à l’autre et même si le son « Buzzsaw » ou scie circulaire dans la langue de Molière, est bien présent, la redondance n’est pas permise. « Trapped in a Coffin » joue la brutalité sur un tempo plus que musclé qu’imprime la double grosse caisse sur une mélodie malsaine et rampante propre au style suédois.
A contrario, « God of all Deaths» est un bon cran plus bas, sur un mid fort acceptable. La mélodie anxiogène est accompagnée d’une lead « made in USA » plaintive accordée haut.
Les soli sont remarquablement exécutés, dans la démonstration, certes, mais qui s’accordent à la perfection malgré la bestialité des titres. Tout est habilement exécuté et même si on est sur une impression de déjà entendu, l’album se laisse écouter avec plaisir.

Le son Buzzaw continue son tour du monde et s’est arrêté au Venezuela où Nocturnal Hollow l’a sublimé avec A Whisper of an horrendous Soul.

Tracklist :

01. Coming back to the Grave (3:28)
02. Trapped in a Coffin (3:46)
03. I am the Slaughter (3:39)
04. Rotten Skull (2:46)
05. Master of Invidious (2:49)
06. God of all Deaths (3:40)
07. Spit the Nails (3:39)
08. Midnight Burial (3:19)
09. World Decay (4:01)
10. Ancestral Beings (4:07)

Page Facebook
Playlist Bandcamp

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green