Communication de nos partenaires

Nocturnal Graves – Titan

Le 19 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Decaylust - Guitares, Chant
  • Ian "Shrapnel" Gray - Guitares
  • Jarro "Nuclear Exterminator" Raphael - Batterie, Guitares, Basse, Chant

Style:

Thrash/Black Metal

Date de sortie:

1er Mai 2018

Label:

Season of Mist

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Des fois, les choses sont relativement simples ! Il suffit de parler d’un genre bien précis dans un pays non moins précis et pan : on a de suite un groupe tout aussi précis en tête. Par exemple, quand on parle de Metal extrême en Australie, quel nom vient de suite à l’esprit ? Je ne sais pas pour vous mais pour ma part, Deströyer 666 vient immédiatement, accessoirement Razor of Occam, puis Vomitor, Bestial Warlust, Destruktor, Atomizer ou Hobbs’ Angel Of Death.

Là, pour le coup, Nocturnal Graves est le groupe de Jarro « Nuclear Exterminator » Raphael (alias J.R. – pas celui de Dallas, mais du côté de Melbourne –), multi-instrumentiste également membre de Coffin Lust, Impious Baptism, ex-Black Serpent, ex-Deströyer 666 (tiens donc…), ex-Destruktor, ex-Hobbs’ Angel Of Death… Quelques soucis de line up entre la formation du groupe en 2004 et 2012 et c’est avec les guitaristes Decaylust (Denouncement Pyre, Hunter Moon) et Shrapnel (ex-Razor of Occam, ex-Deströyer 666, décidément) que Nocturnal Graves enregistre son troisième full length après Satan’s Cross (2007) et … From the Bloodline of Cain (2013) au milieu de trois démos, deux splits, deux compilations et deux EPs. Autant dire que ça ne chôme pas des masses chez Nocturnal Graves.

Une chose est flagrante : quand deux membres sur trois ont fait partie des monstrueux Deströyer 666, il faut s’attendre à ce que le trio en fasse une musique quelque peu similaire. On ne va pas s’en plaindre, l’album est pour le moins excellent !

D’entrée, avec “Resistance”, on sait à quoi s’attendre : riffs rapides, section rythmique épileptique, chant black/thrash qui crache sa rage avec une haine ostensible.
On se ballade certes dans des sentiers balisés mais ce que Nocturnal Graves propose, il le fait bien : on ne cherchera pas une quelconque originalité sachant que Deströyer 666 ou Razor of Occam ont déjà pratiqué l’exercice bien avant eux mais on se surprend régulièrement à secouer la tête ou taper du pied de façon effrénée. Ça va vite, très vite, avec des soli à croiser entre ceux de Piotr Paweł Wiwczarek (Peter, de Vader) et de Kerry King (Slayer), le tout sur une musique apocalyptique d’une sauvagerie implacable. Et lorsque le groupe ralentit le tempo, c’est pour nous étouffer dans une atmosphère oppressante à la limite du Doom comme ont su le proposer des maîtres du genre tels Asphyx ou Bolt Thrower… Mais ce n’est que pour mieux repartir dans une speederie sans compromis histoire de mieux nous achever.
Bref, dès le départ, avec ses presque sept minutes, “Resistance” nous colle une pression infernale.

Et ne pas croire que les choses vont se calmer par la suite. Non ! Dès l’intro, “Roar of the Wild” pose les jalons : ça va dévaster ! Et ça dévaste ! Nocturnal Graves se la joue furie speed intense. Et on adhère !
Et ils vont nous refaire plusieurs fois le coup tout au long de ce Titan comme lors de “Souls Tribulation”, “And Hell followed them”, “Silence the Martyrs” ou la dernière partie de “Titan” en guise de final en apothéose.

Pour les autres titres, si le groupe reste dans la haine pure, les tempos sont plus variés, oscillant toujours entre une certaine violence et des passages mid tempo prouvant qu’on n’a pas besoin de multiplier les blasts pour se montrer d’une efficacité redoutable (“Ecdysis, shedding weak Flesh”, “Bow before none”).

Titan est un album exécuté par des musiciens aguerris, que tout fan de Black/Thrash Metal risque bien de se procurer tant la musique proposée est d’une furie qui fera office de pur défoulement à tout headbanguer en recherche de sensations fortes.
On vous aura prévenus…

Tracklist :

1. Resistance (6:44)
2. Roar of the Wild (3:41)
3. Ecdysis, shedding weak Flesh (6:13)
4. Souls Tribulation (3:42)
5. And Hell followed them (4:15)
6. Bow before none (6:07)
7. Silence the Martyrs (3:34)
8. Titan (5:27)

BandCamp : http://nocturnalgraves.bandcamp.com/
Myspace : http://myspace.com/nocturnalgraves696
Facebook : http://www.facebook.com/nocturnalgraves

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green