Communication de nos partenaires

Mr. Big – The stories we could tell

Le 22 septembre 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Eric Martin - Chant
  • Pat Torpey - Batterie
  • Paul Gilbert - Guitares
  • Billy Sheehan - Basse

Style:

Hard rock

Date de sortie:

22 septembre 2014

Label:

Frontiers Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

 


Trois ans après un “What if…” aux sonorités plus actuelles, les quatre légendes du hard rock reviennent avec un album qui marque le retour aux fondamentaux.
Treize titres pour une heure de musique de hard rock 100% pur jus par ces quatre artistes aux talents indéniables.
Que ce soit Eric Martin, Pat Torpey – qui a révélé en juillet dernier être atteint de la maladie de Parkinson –, l’excellent Paul Gilbert ou le non moins fabuleux Billy Sheehan, chacun tient son rôle avec justesse, sans en rajouter, pour donner ce nouvel album qui pourrait faire date dans le monde du (hard) rock.

Pourtant, avec le CV de chaque musicien, qui part régulièrement rajouter une corde à son arc, que ce soit Sheehan avec The Winery Dogs, Martin avec son projet solo ou ses collaborations diverses ou Gilbert en solo – dont le petit nouveau « Stone pushing uphill man » arrive également ce mois ci chez Mascot – on pourrait (faussement) penser que cela pourrait nuire à la cohésion de Mr. Big.
Ben j’t’en foutrais : ce petit nouveau là, « The stories we could tell » à la pochette très réussie, est un des meilleurs du groupe depuis ses débuts. C’est dire !
C’est bien simple : chaque titre est un hit potentiel et avec Pat Regan (Deep Purple, Kiss, Warrant…) aux manettes, on ne pouvait qu’avoir un son digne du talent des musiciens qui composent Mr. Big.

Chaque titre respire le talent, chaque morceau est emprunt d’un réel professionnalisme et d’une précision hors pair.
Que ce soit les ballades (« The man who has everything », le très eighties « East/west » et ses chœurs magistraux, « Just let your heart decide » ), les morceaux purement (hard) rock (le très aérien « Fragile », « What if we were new ? », « It’s always about that girl », le très Guns ‘n’ Roses « Cinderella smile »), plus énervés (le très bon « Gotta love the ride » en première place, « I forget to breathe », « The monster in me », « The light of day ») ou plus heavy (le tube en puissance « Satisfied » et son refrain à tomber, le sublime final « The stories we could tell »), chaque titre est un singleton imparable d’un album aussi diversifié que qualitativement homogène.
Paul Gilbert pose ses soli sur les morceaux sans en rajouter, avec justesse et humilité sur chacun des titres – mention particulière sur « The monster in me », quel régal –, la section rythmique s’en donne à cœur joie sans prendre le pas sur le reste, et le tout reste magnifié par la voix toujours aussi chaude d’Eric Martin.

Dernier album de Mr.Big avec un Pat Torpey déjà malade qui a courageusement enregistré ses parties de batterie mais qui ne sera pas de la tournée, remplacé pour l’occasion par Matt Starr (Ace Freyley), chose acceptée par un Torpey qui a aidé à la recherche de son remplaçant. Vous avez dit « classe » ?
Site officiel : http://www.mrbigsite.com/
Myspace : https://myspace.com/mrbigmusic
Facebook : http://www.facebook.com/mrbigmusic
Twitter : http://twitter.com/mrbigmusic

 

 

Tracklist :

1. Gotta Love the Ride
2. I Forget to Breathe
3. Fragile
4. Satisfied
5. The Man Who Has Everything
6. The Monster in Me
7. What If We Were New ?
8. East / West
9. The Light of Day
10. Just Let Your Heart Decide
11. It’s Always About That girl
12. Cinderella Smile
13. The Stories We Could Tell
14. Addicted to That Rush (live) (bonus)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green