Communication de nos partenaires

Mosh-Pit Justice – Fighting the Poison

Le 19 mars 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Mariyan Georgiev - Basse, Chœurs
  • Stanislas “Staffa” Vasilev - Guitares, Batterie, Chœurs
  • George “PEI4” Peichev - Chant

Style:

(Power) Thrash Metal

Date de sortie:

19 Mars 2019

Label:

Punishment 18 Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Comme ça, au débotté, combine de groupes de Metal bulgares êtes-vous capables de me citer sans vous aider des moteurs de recherche ? Comme nous n’avons pas quatre heures devant nous, on va faire comme Mosh-Pit Justice et aller directement à l’essentiel en parlant de leur nouvel album et quatrième album, Fighting the Poison.

Le trio de Bourgas, formé en 2012, semble avoir une boulimie de travail assez conséquente car, à peine formés, ils nous sortent un EP, The Serpent, dans la foulée. S’ensuivront quasiment chaque année Mosh-Pit Justice (2013), Justice is served (2014) et Stop believing Lies (2016).
Est-ce à cause des activités de Stanislas Vasilev dans Staffa et The Revenge Project (Bulgarie) ou celles de George Peichev dans Runelord (Suède) et The Outer Limits (Bulgarie) que ce Fighting the Poison a mis trois années à arriver ? Une chose est sure, ils ont pris le temps de le peaufiner.

Mosh-Pit Justice officie dans un Thrash Metal aux sonorités Power résolument old school, aux influences US prononcées, qui font se rappeler les Overkill, Sanctuary voire le Forbidden de Forbidden Evil ou Twisted into Form. N’ayant jamais pu jeter une oreille sur les trois premiers albums, difficile de se faire une idée quant à l’évolution du groupe au fur et à mesure de leurs sorties, mais celui est de très bonne facture !

Certes, ça ne casse pas trois majeurs à un connard, mais le groupe se montre suffisamment technique et carré pour pouvoir rivaliser aux côtés des Vio-lence – le timbre et le phrasé de George Peichev rappelant celui de Sean Killian –, Heathen, Toxik ou Artillery sans que quiconque ne trouve à redire. C’est dire si on a droit à notre lot de passages impitoyablement thrash, aux breaks nombreux, aux accélérations à couper le souffle et aux soli précis !

Rien de bien original mais suffisamment bien foutu pour attirer l’attention et classer cet album entre des World Circus, Taking over, Breaking the Silence, Refuge denied ou The Ultra-Violence. Les thrashers ne peuvent que remercier Punishment 18 Records pour cette sortie.

Bref, recommandé par votre serviteur

Tracklist :

1. Bound to Decay (5:02)
2. Feed me to the Flames (5:29)
3. God Wills It (5:08)
4. The Serpent’s Call (5:43)
5. State of Damnation (5:01)
6. In the final Days (5:06)
7. Prove your Faith (4:29)
8. Forging our Fate (5:52)

Playlist Bandcamp
Page Facebook
Agenda ReverbNation

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green