Communication de nos partenaires

Mortician – Mortician

Le 25 janvier 2012 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Andreas Peter : Batterie
  • Patrick Lercher : Basse
  • Thomas Metzler : Guitare
  • Daniel Khan : Chant

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

Novembre 2011

Label:

Pure Steel

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 7,5/10

 

Si on vous dit Mortician et groupe de Metal, ça vous parle? Pour certains pas du tout, d’autres feront le lien avec les américains qui jouent du Death/Grind de la façon la plus violente qui soit…
Pourtant vous n’y êtes pas encore, il y a aussi un autre combo du même nom, pourtant plus ancien. Mortician est aussi une formation autrichienne de Heavy Metal existant depuis 1983, bientôt trente années de métal. Non, vous n’y pensiez pas ? C’est peut être du au manque de publication du groupe, deux démo sont sorties en 1987 « No War » et « Street Warrior ». Arrive ensuite la longue pause, car il faut attendre 2009 pour que le label Pure Steel, bien connu pour dénicher des tueurs, édite « No War And More », compilation de ces deux démos.

Mortician se décide alors à sortir maintenant son premier véritable album, un sobre éponyme qui se veut, comme il fallait s’y attendre, coupé du temps et fortement ancré dans les eighties. Rien qu’à voire sa pochette d’ailleurs, un mélange d’Eddie, du « guerrier aveugle « et du « fossoyeur », tout trois rendus cultes à cette époque.

Ne soyez pas étonnés si vous pensez entendre un vinyle sorti des placards, comme à son habitude Pure Steel, a mis le paquet pour son poulain, et à fait en sorte que tout sonne comme avant, un bon son de guitare incisive, ne misant pas sur une production trop gonflante et lourde, mais plus sur la hargne et le concret que puisse donner une formation. Pas de fioritures ni arrangements, on ne met que le strict nécessaire.

Une des grande qualité de cet album, est le travail effectué au niveau du chant, on a le droit à deux timbres vraiment distincts, un premier plus aigu et éraillé, le second plus lourd et grave, très rocailleux. Deux chants différents pour un Speed Metal, c’est pas beau? Habituellement les groupes jouent sur la douceur du chant féminin et mettent du coup de la mélodie, mais avoir un contraste entre deux voix sur du speed c’est quand même agréable non? Imaginez Udo invité à tailler le gras avec Joakim de Sabaton, les deux s’échangeant couplets et refrains avec une grande facilité permettant un changement constant de feeling, soit incisif comme le tranchant d’une lame soit aussi lourd qu’un marteau.

Au niveau des titres, ne vous attendez pas à autre chose qu’un heavy qui ne demande qu’à en découdre, rapide, laissant peut de place aux longues démonstrations techniques, les solo et breaks sont fait pour headbanguer, la tête on se la secoue, on ne se la prend pas… Les chansons ont pour la plupart des chœurs qui n’auront pas d’autre rôle que de vous faire mémoriser le refrain en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Avec ce premier album Mortician se place au rang des « jeunes » groupes actuels fédérant le « True » Heavy Metal. Proposant enfin de quoi rivaliser avec le reste du monde, espérons simplement que le prochaine album vienne plus rapidement, car Mortician en vaut vraiment la peine. Une tuerie comme on avait pas entendue depuis longtemps dans ce revival actuel des eighties. A suivre de près.

 

Myspace:http://www.myspace.com/morticianaustria

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green