Communication de nos partenaires

Morbus Chron – Sweven

Le 11 juin 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Dag Landin : basse / Adam Linmark : batterie / Robert Andersson : guitare, chant / Edvin Aftonfalk : guitare.

Style:

Death Métal Mélodique Progressif

Date de sortie:

24 février 2014

Label:

Century Media

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

 

Morbus Chron joue du Death Metal, vient de Suède (Stockholm) : il y a belle lurette que tout cela n’est plus bien original. De plus, que nous réserve une formation qui ouvre son dernier album, Sweven donc, avec un titre intitulé « Berceuse » ? Va-t-elle jouer la carte du paradoxe et nous exploser la tête ou au contraire s’embourber dans des ambiances oniriques dans lesquelles il faut soit exceller soit n’avoir honte d’aucun quolibet ?
C’est une troisième voie que choisit Morbus Chron et force m’est d’admettre qu’elle a de la gueule. En effet, Sweven propose un Death Metal raffiné où le beuglement et le riff couillu côtoient des passages progressifs voire atmosphériques (arpèges, guitares acoustiques, longs passages instrumentaux, etc.) pour un résultat à la fois surprenant, original et hyper bien joué.
Le son ainsi que le chant de Robert Andersson ne sont pas sans me rappeler les vieux Morgoth, ce qui est une très bonne chose, et le quatuor réussit à ne pas disperser ses nombreuses idées. Les morceaux, loin d’être sans queue ni tête, possède une identité forte, une belle unicité qui fait de Sweven un disque à part, extrêmement agréable à écouter.
Bon, ceux qui ne jurent que par l’ultra-brutalité ne se reconnaîtront probablement pas dans cette formation mais si l’on sait apprécier des choses plus mélodiques, il y a fort à parier que ces dix compositions feront parfaitement l’affaire. À l’occasion, quelques discrets claviers confèrent une ambiance mystique proche d’un Black Metal mélodique de qualité, Morbus Chron n’étant pas le groupe d’un seul registre musical. Cet éclectisme est d’ailleurs l’un des points forts de Sweven, chaque titre étant un renouveau : la même structure n’est pas systématiquement dupliquée, le résultat étant que l’auditeur est constamment maintenu en haleine.
C’est donc pour moi une excellente découverte et après le « Terminus », tout le monde descend.

 

 

1 : Berceuse
2 : Chains
3 : Towards A Dark Sky
4 : Aurora In The Offing
5 : It Stretches In The Hollow
6 : Ripening Life
7 : The Perennial Link
8 : Solace
9 : Beyond Life’s Sealed Abode
10 : Terminus

Myspace : https://myspace.com/morbuschronband
Facebook : https://www.facebook.com/morbuschron

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green