Communication de nos partenaires

Moonaadem – Moonaadem

Le 9 octobre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Byafra (tout)

Style:

Ambient Black Metal

Date de sortie:

15 Juin 2017

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 10/10

Notre planète va mal ! Comme évidence, c’est difficile de faire plus cliché mais c’est un fait ! Une mort programmée, par la simple présence du cataclysme le plus méprisable qu’elle ait porté : l’Homme !
L’Homme, qui, dans toute sa splendeur, n’a cessé de tout bousiller pour s’octroyer un confort qui n’a fait que, ironie du sort ou stupidité non assumée, nous déshumaniser…
Inutile de polémiquer sur cet état de fait, il y a malgré tout une belle majorité de gens qui ont, par la force des choses pour certains, par lucidité pour d’autres, créé de belles choses sur notre Terre ! Des artistes plus ou moins anonymes par exemple : Byafra est de ceux là !

Créateur d’un premier projet solo, Black Folly, entre 2008 et 2017, plus post Black Metal que celui ci, il a déjà sorti la bagatelle de trois démos entre 2011 et 2013, un EP “Le mal du siècle” toujours en 2013, puis deux albums “Etat d’âme” (2014) et “Euphorie en noir” (2015).
C’est cette année que Byafra renomme son projet Moonaadem pour sortir cet album éponyme, d’une – soyons franc – beauté absolue !

Véritable chef-d’œuvre de Black Metal ambient à la mélancolie désespérée, Moonaadem nous offre sept chapitres aussi distincts qu’homogènes, alternant passages ambiant et black metal très crus et tempos parfois très rapides.

En l’espace de 32 trop courtes minutes, Moonaadem nous transporte dans un univers désespéré où tout semble n’avoir aucun avenir, où la fin du monde est d’une lente inéluctabilité.
Ces sept titres nous font évoluer dans un Black Metal ambiant aussi solennel que mélancolique avec de longues plages aux claviers, des passages au piano de toute beauté, quelques moment plus extrêmes à croiser entre Darkspace et Summoning, et surtout un chant à vous déchirer l’âme.

Byafra, un libanais, arrive à nous transporter dans son univers de ténèbres et de désolation avec une facilité déconcertante. Inutile de chercher à sortir un titre par rapport à un autre : les sept morceaux de “Moonaadem” forment un tout indissociable d’une beauté telle que les frissons sortent régulièrement (“Malaise astral”, “Désillusion”, “Marche funèbre pour la mort de la Terre”, “D’une existence mourante”). D’ailleurs, l’intitulé de chaque titre ne porte pas à confusion, et le fait de les chanter en français donne une force supplémentaire à l’ensemble.

“Moonaadem” est une œuvre forte, majestueuse, et d’une beauté absolue ! Addictif !

Tracklist :

1. Multivers (4:14)
2. Pleine lune (4:41)
3. Malaise astral (5:01)
4. Désillusion (3:48)
5. Désolation et folie noire (3:50)
6. D’une existence mourante (3:58)
7. Marche funèbre pour la mort de la Terre (6:54)

Facebook : https://www.facebook.com/moonaademmusic/
SoundCloud : https://soundcloud.com/moonaadem
Youtube : https://www.youtube.com/user/MrMarwanantonios

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green