Communication de nos partenaires

Mezcla – Salir Sin Pagar

Le 23 novembre 2011 posté par Lusaimoi

Line-up sur cet Album


Alexis Munoz : chant, guitare
Geoffroy Garraut : guitare
Eymeric Jacquet : basse
Anthony Carino : batterie

Style:

Death Metal varié

Date de sortie:

2010

Label:

Non signé

Note du SoilChroniqueur (Lusaimoi): 7,5/10

 

Comme le nom de l’album ne l’indique pas, Mezcla est un groupe bien de chez nous, d’Auxerre, pour être précis. Comme la pochette ensanglantée du digipack – classieux pour une autoprod –l’indique un peu plus, Mezcla pratique du Death Metal. Enfin, comme la langue des paroles, ainsi que le nom du groupe (« mélange » en Espagnol), l’indiquent, le Death Metal pratiqué est combiné à d’autres éléments notamment le Flamenco.

Mezcla existe depuis maintenant neuf ans et ne sort donc que son premier album « Salir Sin Pagar », après une démo « Hermanos de Sangre ». Ce temps passé entre la formation du groupe et la sortie de ce premier album semble avoir été bénéfique, le groupe a su établir ses marques en concert pour connaitre ce qui marchait et ne marchait pas. Résultat, dès les premières secondes, le style pratiqué est d’une efficacité redoutable.

En parlant de Death mélangé à du Flamenco, je m’attendais vraiment à découvrir quelque chose comme le font des groupes de Black/Folk : du Black sur lequel viennent s’ajouter des instruments Folk, comme des flutes… Je pensais vraiment que sur des riffs puissants viendraient s’implanter des guitares sèches dignes des mariachis. Non, en fait les éléments de la musique espagnole sont présents par petites touches, plus implicites et dont je pense qu’il faut être un grand amateur de Flamenco pour les distinguer. Il y a bien quelques passages acoustiques, mais ils ne doivent pas dépasser cinq minute sur l’heure de l’album et m’ont fait penser, à quelques instants, à du Opeth dans leurs moments calmes (« Sin Mirar Me » ), avec un son plus… Flamenco. Mezcla pratique du Death Metal assez agressif, sans être véritablement brutal, avec une touche old school indéniable. Pas de blasts à tout va, le groupe montre une certaine rage tout en gardant une mélodie et une technique certaines. En témoignent les refrains terriblement accrocheurs (« Salir Sin Pagar », « Alianza Eterna »…) – qui rapprocheraient presque le groupe de la scène de Göteborg, les claviers en moins – et les soli vraiment bien foutus et bien exécutés. « Cuatro Dias, Cuatro Noches », « Salir Sin Pagar », « Birds of Prey », « Alianza Eterna » (…) le prouvent d’ailleurs, les soli du groupe se révèlent bien Heavy et plutôt longs sans perdre de saveur pour autant.

Si la touche Flamenco est moins visible que prévu, le mélange est opéré avec d’autres styles de Metal que le Death. Folk ambiantViento de Octubre »), ThrashAlianza Eterna », « Salir Sin Pagar »), HeavyEntre Oriente y Occidente »), ProgBuleria Por Metal » et ses presque 7 minutes)… Tout cela se mélange et on arrive à avoir une construction à tiroir digne du Prog sur des morceaux plus courts (« Entre Oriente y Occidente »). Le groupe parvient à ce que, même dans la continuité, chaque morceau se montre bien différent des autres, mais gardent tous en commun cette efficacité monstrueuse.

Sur l’heure que compte cet album, aucun défaut majeur ne vient aux oreilles. Les neuf années de gestation ont permis au groupe de s’affiner. Aucune erreur, une technique irréprochable de chaque instrument, une voix écorchée qui sied parfaitement au style. Le seul « défaut » semble être la longueur du CD. 13 titres, en comptant deux bonus tracks dont une reprise de Death, l’album dure un peu plus d’une heure ce qui peut faire long pour les moins patients. Mais bon, m’est avis qu’il vaut mieux ça qu’un album de Grind comprenant 32 morceaux pour 12 minutes de jeu, non ?

Mezcla est un groupe prometteur, qui a su prendre son temps pour nous offrir quelque chose de bien construit, bien produit, ne masquant pas l’héritage des anciens mais en y ajoutant de petites touches d’originalité, comme la langue utilisée. Il ne leur manque qu’une seule chose pour décoller un peu plus : une médiatisation.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green