Communication de nos partenaires

Lutharö – Unleash the Beast

Le 21 février 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • John Raposo - Guitares
  • Victor Bucur - Guitares, Choeurs
  • Krista Shipperbottom - Chant
  • Ruslan Lypovsky - Basse, Batterie

Style:

Heavy/Thrash Metal

Date de sortie:

16 Novembre 2018

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

T’en veux, du bon compromis entre Iron Maiden, Judas Priest et Arch Enemy ? Va falloir aller chercher du côté du Canada, à Hamilton, vers le quatuor Lutharö.

Déjà, quand on voit qu’une formation prend un “o” surmonté de trémas dans son nom, on croit toujours à un truc type Motörheadien ! Ben là, je t’en foutrais ! Que dalle ! Lutharö voit le jour en 2012 sous le nom Incarnadine pour prendre son nom actuel deux ans plus tard non sans avoir sorti un EP (No Escape) dans l’intervalle. En 2015, sous leur nouveau nom, ils sortent un EP (Incarnadine) de quatre titres et le groupe voit son line up régulièrement évoluer, et encore changé depuis la sorti de cet Unleash the Beast.

Soit !

Mais toujours est-il que les quatre titres (plus une intro) sont autant de petites claques bien puissantes. Les morceaux sont longs, d’une moyenne de six minutes, mais ne font pas dans la redondance ni le remplissage inutile : ça tabasse sévère sur des rythmiques principalement rapides aux fortes influences heavy metal !

Et que dire de la chanteuse, Krista Shipperbottom ? En plus d’être très agréable à regarder, elle arrive à alterner son chant tantôt dans un registre growl à la Angela Gossow/Alissa White-Gluz qui fricoteraient avec Sibylle Colin-Tocquaine et Sabina Classen avec celui suraigu d’un Rob Halford énervé ! Autant dire que l’organe vocal de la demoiselle est pour le moins sollicité !

Entre Heavy Metal traditionnel, Death Metal mélodique et Thrash Metal implacable, la musique de Lutharö se veut diablement efficace et ne permet aucune concession.
Mieux que ça, ils se permettent même le luxe de rester bien mélodique dans ce tourbillon de décibels… Bref, hautement crédible !

D’autant plus crédible que les deux guitaristes s’en donnent à cœur joie entre leurs riffs assassins et leurs soli mortels ! Talen-tueurs, qu’on vous dit !
Quand au bassiste-batteur, Ruslan Lypovsky (si si ! Mais depuis, le groupe a recruté un bassiste en la personne du Forever the Pain Chris Pacey), il assure à lui tout seul une section rythmique à la limite de l’épilepsie.

Belle surprise, et vivement un full length à part entière, histoire de voir s’ils confirment sur plus de quarante-cinq minutes ce qu’ils nous montrent en seulement la moitié sur cet EP.
Hautement recommandé, qu’on vous dit !

Tracklist :

1. Intro (0:25)
2. Dead Ringer (5:31)
3. Unleash the Beast (6:03)
4. Black Scorpion (5:31)
5. Temple of the Damned (7:08)

Playlist Bandcamp
Page Facebook
Story Instagram
Playlist Soundcloud
Fil Twitter
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green