Communication de nos partenaires

Loudblast – Sublime Dementia

Le 21 mai 2014 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Stéphane Buriez : chant, guitare
  • Hervé Coquerel : batterie
  • François Jamin : basse
  • Nicolas Leclercq : guitare
 

Style:

Death Metal

Date de sortie:

26/10/1993

Label:

Semetary Records

Note du Soilchroniqueur (Arno): 9/10

 

Mon jugement a beau être arbitraire et vous vous en cognez probablement mais je positionne sans contestation possible Sublime Dementia parmi les dix albums de Death Metal absolument incontournables. Si j’étais chauvin, j’irais même jusqu’à y ajouter un disque de Massacra (probablement Enjoy The Violence), les frères ennemis dont la rivalité animait les revues de l’époque. Mais alors que ces derniers cartonnaient en Allemagne, Loudblast part enregistrer au mythique Morrisound Studios. Pas par snobisme, juste parce que le groupe a souhaité se donner les moyens de hisser son niveau et de concurrencer les meilleurs : le pari est réussi.
C’est réussi parce que le son reste encore d’une incroyable modernité, froid et épais, parfaitement adapté au Death Métal que pratiquaient les Français à l’époque. À mi-chemin d’un mid tempo écrasant et de réflexes purement Heavy Metal dans les parties solos notamment, Loudblast fait la démonstration de son professionnalisme et d’un talent de compositeur qui méritait clairement de s’internationaliser.
Les connaisseurs apprécieront les nombreuses prises de risque qui parsèment Sublime Dementia. Par exemple, accoler l’interludeHeavenly Voices « About Solitude » avec LA tuerie du disque qu’est « Subject To Spirit ». Ou encore de proposer du chant clair à de nombreuses reprises ainsi qu’un morceau instrumental (« In Perpetual Motion« ) qui renvoie au meilleur de Death ainsi qu’aux vieuxMetallica.
La force de Loudblast réside également dans sa capacité à composer des chansons aux mélodies immédiatement mémorisables tout en conservant un niveau de brutalité incontestable. Je pense notamment aux excellents refrains de « Fancies » et « My Last Journey » qui justifient à eux seuls l’achat de cet album. Pour le reste, tout ce qu’il faut savoir est que Sublime Dementia ne souffre d’aucun défaut, d’aucune faute de goût. Riffs plombés, batterie velue, chant maîtrisé, rythmiques puissantes, intelligence et finesse, autant d’éléments qui ont contribué à faire de ce disque une des références en la matière.

 

 

      Tracklist :
      1 : Presumption
      2 : Wisdow… (Father on)
      3 : Turn The Scales
      4 : About Solitude
      5 : Subject To Spirit
      6 : Fire And Ice
      7 : In Perpetual Motion
      8 : Fancies
      9 : Sublime Dementia
      10 : My Last Journey

     

    Retour en début de page

    Laissez un commentaire

    M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

    Markup Controls
    Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green