Communication de nos partenaires

Kylesa – Exhausting Fire

Le 24 septembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Philip Cope: guitare, chant
  • Laura Pleasants: guitare, chant
  • Carl McGinley: batterie

Style:

Slugde/Doom/Ambient

Date de sortie:

02 octobre 2015

Label:

Season Of Mist

Note du SoilChroniqueur (Erikilmister) : 6/10

Après l’excellent « Ultraviolet » sorti en 2013, j’étais curieux de savoir si le nouvel opus de Kylesa « Exhausting Fire » allait être du même acabit tant j’avais été séduit par son prédécesseur. Le problème, c’est que quand un album est très bon, il est généralement assez compliqué de faire aussi bien la fois d’après et cette nouvelle livraison des Américains ne déroge malheureusement pas à cette règle. Bien qu’étant globalement dans la même continuité qu’« Ultraviolet » cet album ne parvient pas à me convaincre, comme si la magie qui faisait la force de Kylesa n’avait plus de prise sur moi.

Le début était pourtant encourageant « Crusher » réunissant tous les ingrédients de ce qui fait un bon titre Sludge. Guitares accordées très bas, basse lancinante, la voix éthérée de Laura Pleasants apportant ce petit soupçon d’inquiétude collant parfaitement à l’ensemble. Il en est de même pour la piste suivante « Inward Debate », elle aussi réussie bien que n’étant pas très originale, reprenant sans trop d’imagination ce qui fait le son de Kylesa. Par contre, ça se corse franchement avec « Moving Day » sorte de chanson hybride entre la cold wave des années 80’ (dans le genre premier Cure) et un mélange de trip hop un brin prétentieux… « Lost and confused » tout comme « Night drive » reviennent heureusement vers une tendance un peu plus classique pour le groupe, avec enfin des riffs dignes de ce nom, même si « drive » est ternie par un passage assez pénible (et inutile !) à tendance new-age ambient pas franchement concluant.

Il y a d’autres bons passages tout de même dans ce CD, « Shaping of the southern sky » en fait partie (du Kylesa pur jus), tout comme « Out of my mind » aux accents de Black Sabbath, même si là encore le groupe ne peut s’empêcher de noyer la composition sous des tonnes d’échos qui lui enlèvent beaucoup de spontanéité, je pense toutefois qu’elle franchirait allègrement l’épreuve du live grâce aux coups de boutoir de la paire Cope/Pleasants. Rajoutons également « Blood moon » qui fait également illusion malgré son introduction pour le moins bizarre. Reste donc pour que le compte soit bon, « Falling » qui n’arrive pas à me faire évader, tant il est rempli de convenances, comme si Kylesa essayait de refaire ce qui faisait le charme de leur début… sans y parvenir. La chanson est du reste beaucoup trop pop et risque de dérouter les fans de la première heure et « Growing roots » déconcertante tant elle est éloignée de ce que fait Kylesa habituellement.

Déconcertant, c’est le maître mot pour définir cette nouvelle galette des Américains. Mélangeant allégrement ce qui fait leur force (riffs, ambiance, chant) et de nouvelles approches à tendance trip hop, voire cold-wave, le combo semble se fourvoyer dans une impasse musicale dont il leur sera difficile de sortir, même avec des prestations live haut de gamme.

Tracklist :
01. Crusher
02. Inward Debate
03. Moving Day
04. Lost And Confused
05. Shaping The Southern Sky
06. Falling
07. Night Drive
08. Blood Moon
09. Growing Roots
10. Out Of My Mind
11. Paranoid [Black Sabbath cover]

Site officielhttp://kylesa.com/
Myspacehttp://myspace.com/kylesa
Facebookhttps://www.facebook.com/KYLESAmusic
Twitterhttp://twitter.com/kylesamusic
ReverbNationhttp://www.reverbnation.com/kylesa

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green