Communication de nos partenaires

Kvelertak – Nattesferd

Le 25 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Vidar : Guitare
  • Erlend Hjelvik : Chant
  • Kjetil : Batterie
  • Marvin : Basse
  • Maciek : Guitare
  • Bjarte Lund Rolland : Guitare
 

Style:

Punk Hardcore/Black Metal

Date de sortie:

13 mai 2016

Label:

Roadrunner Records

Note du SoilChroniqueur (Valquest) : 7.5/10

Les tarés norvégiens de Kverlertak sont de retour avec leur 3ème album Nattesferd et du chemin a  été parcouru depuis.  Le premier album éponyme (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/kverlertak-kvelertak) et Meir http://www.soilchronicles.fr/chroniques/kvelertak-meir) :  l’un  a  permis de démontrer l’originalité du groupe en mélangeant le Black Metal et le Punk Hardcore ce qui en résulte une potion  explosive  et ravageuse  . Le  second a distillé  un peu plus ces influences pour obtenir  un album  plus accessible  avec une signature chez Roadrunner Records et a  considérablement augmenté la popularité du groupe. Seulement voilà, qu’avons-nous sur ce 3 ème album ?

Et bien un mix parfait des deux précédents opus :

D’une part, des morceaux bien énergiques comme « Dendrofil For Yggdrasil » bien influencés par le Black Metal, ainsi que  « Nattesferd »  qui est du Kvelertak pur jus : refrain et mélodies entêtants, riffs surpuissants et la voix black metal d’Erlend Hjelvik reconnaissable entre 1000 qui fait de ce morceau un futur hit en live à n’en pas douter.

D’autre part, des morceaux beaucoup plus accessibles comme « 1985 »  qui ralentit  beaucoup plus le tempo  que  les morceaux précédemment cités, avec   une ambiance presque  Classique Rock  (tout en gardant cette voix Black  Metal bien entendu) qui démontre que le groupe agrandit de nouveau ses influences.

Les nouvelles ambiances mises  en pratique par le groupe peuvent,  en premier  lieu, rebuter  car elles sont  plus calmes que celles de Meir et font   donc  perdre un peu la folie que l’on connaissait sur les premiers albums du groupe. Cependant, cela en fait un album beaucoup plus varié qui alterne les morceaux «  rentre dedans » ( « Berserker », « Svartmesse ») et les  morceaux  plus calmes  comme « Ondskapens Galaske » ce  qui fait que l’on ne s’ennuie pas une seconde.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une nouvelle réussite pour Kvelertak.  En gardant les bases que l’on connait d’eux, ils varient également  leurs influences ce qui montre de nouveau que ces norvégiens ne font vraiment rien comme les autres.

 

Tracklist :
1. Dendrofil for Yggdrasil
2. 1985
3. Nattesferd
4. Svartmesse
5. Bronsegud
6. Ondskapens Galakse
7. Berserkr
8. Heksebrann
9. Nekrodamus

 

https://www.facebook.com/Kvelertak/?fref=ts

http://kvelertak.com

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green