Communication de nos partenaires

Krypteria – My Fatal Kiss

Le 25 mars 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Ji In Cho : vocals/piano Chris Siemons : guitars Frank Stumvoll : basse S.C. Kuschnerus : batterie

Style:

Metal Gothique

Date de sortie:

01 Mars 2010

Label:

On Fire – Roadrunner Records

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller):
9 / 10

Crée en 2003 et avec dorénavant quatre albums au compteur, « Liberatio » (collector), « In Medias Res », et le précédent « Bloodangel’s Cry » en 2007, Krypteria est en passe de marquer irrémédiablement son territoire avec ce baiser fatal. Le terme générique de Metal Gothique a cela de captivant que les combos s’y essayant ont un panel stylistique de nuances leur permettant de surfer aisément dans l’originalité d’une part ; et de l’autre si leur potentiel est réel de nous délivrer des offrandes dénuées de toute linéarité. Le risque majeur restant bien évidemment pour tous les combos évoluant dans un genre plus qu’encombré de ne pas parvenir à s’extirper de la masse…Reste donc à savoir si le quatuor, composé d’un trident de musiciens teutons et de la chanteuse coréenne Ji-In Cho, a suffisamment d’arguments à faire valoir pour ne pas se noyer dans un océan en perpétuel bouillonnement, ou mieux encore être suffisamment « costaud » pour en émerger tel un îlot paradisiaque.

Le concept Krypteria se veut en lui-même viscéralement simple, mais ne sous entendant en aucun cas le qualificatif réducteur de simpliste. Un Rock traditionnel ou l’assise Metal transparait dès que le groupe hausse le ton, des nappages emphatiques symphoniques aux orchestrations ciselées alternant avec des lignes de pianos sur les plages plus soft, et enfin des vocalises de haute tenue de la belle Ji In trouvant souvent en réparti des chœurs à la sauce grégorienne. Une alternance de tempo complètera l’alchimie proposée en créant un effet de ressac auditif qui se voudra d’autant plus conquérant que le fil rouge de la tracklist est un incontestable savoir faire à asséner des mélodicités attractives.

Les « Ignitions », « Shoot Me », ou autres « My Fatal Kiss » enverront ainsi suffisamment la sauce pour vous inciter au headbanging tout en reprenant à tue tête des refrains nettement démarqués et concis pour mieux imprégner vos neurones. Ajoutez à cela des descentes de manche bien en vogue actuellement et quelques déchainements de la diva n’étant pas sans rappeler la sublime Kimberly Goss ; et vous aurez ainsi rapidement saisi que Krypteria a des chevaux sous le capot. Quand les quatre enfoncent la pédale, le moteur vrombit et les G « positifs » vous collent au fond du siège en écrasant votre séant. Incontestablement.

A contrario, quand l’attelage germano coréen décide de s’essayer à vous séduire plus doucereusement et voluptueusement, le résultat au final s’avérera identique. Les deux plages les plus aériennes, langoureuses et volatiles, « Why Did You Stop The World From Turning » -sublime intro au piano- et un progressif « God I need Someone », seront ainsi irrémédiablement saisissantes et captivantes. Là ou beaucoup de combos s’empêtrent inexorablement dans le sirupeux, le quatuor excelle et parvient à effectuer un grand écart parfait entre puissance et rendu plus intimiste, « suggéré » et modéré. Une véritable osmose entre deux tendances permettant d’évoluer en virtuose sur la « Tightrope » sans basculer dans la force obscure, le défaut majeur de tant de groupes catalogués « Metal Gothique »…

A fortiori, la front woman sera suffisamment gravée aux fers rouges de l’unicité pour tirer les plages intermédiaires -et majoritaires- vers le haut, à des dimensions flirtant avec l’excellence. A l’exemple du premier single extrait de l’opus, « For You I’ll Bring The Devil Down » aux chœurs somptueux, Ji In et son chant voluptueux suffirait quasiment à elle seule à rendre attractive et séductrice les compositions délivrées. « Deny », si vous ne deviez vous essayer par curiosité qu’à l’audition d’un titre, sera à mon sens le plus représentatif du talent et des arguments incontestables de la « locomotive » tirant le Krypteria à une allure vertigineuse.

Au final, que dire de plus si ce n’est que ce « My Fatal Kiss » est tout simplement un superbe album à découvrir et apprécier sans modérations… Pas grand-chose si ce n’est que l’on ne peut que redemander des releases d’une telle qualité. Et ce d’autant plus, que n’étant pas particulièrement amateur d’un genre gothique ayant une fâcheuse tendance à tourner en rond ; j’étais initialement assez réticent et certainement dans une approche à ne pas pardonner grand-chose à Krypteria. Faute avouée d’autant plus aisément que « séduction » sera un terme trop minoré pour ce « baiser fatal » à juste titre dénommé. Conquête serait plus appropriée !!!

Site Internet : http://www.krypteria.de/
Myspace : http://www.myspace.com/krypteria

MetalPsychoKiller

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green