Communication de nos partenaires

Judas Priest – Redeemer of souls

Le 15 septembre 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Rob Halford – Chant / Glenn Tipton – Guitares, claviers / Richie Faulkner – Guitares / Ian Hill – Basse / Scott Travis – Batterie.

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

11 juillet 2014

Label:

Sony Music Entertainment

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 7,5/10


A l’heure du revival du métal des années 80, Judas Priest y va de sa petite contribution en sortant eux aussi un nouvel opus, le troisième depuis le retour de Rob Halford et le premier sans K.K. Downing.

Ce « Redeemer of souls » arrive donc 6 ans après le controversé « Nostradamus » et son orientation un brin expérimentale qui avait quelque peu désorienté les fans de métal purs et durs.

D’emblée, je vais rassurer ceux-ci. Cette nouvelle galette du Priest marque en effet un retour aux sources assez prononcé.
Ouvrant en effet avec un « Dragonaut » fort réussi, qui semble tout droit sortir de « Screaming for vengeance ». Riffs appuyés, solis entrecroisés, le tout remarquablement épaulé par une section rythmique ultra rodée, bref une très bonne entame ! La suite conforte ma première impression… Judas Priest est de retour !

Le titre éponyme est lui aussi un modèle du genre, avec un refrain se finissant dans les aigus pour Rob Halford, comme à ses plus beaux jours. Le chanteur semble en avoir terminé avec la récurrence de ses problèmes vocaux. « Redeemer of souls » est un petit bijou qui semble taillé pour le live, tant la chanson reste gravée dans votre cerveau. La piste numéro trois, « Halls of Valhalla » et son titre semblant emprunté à Manowar , est pourtant bien frappée du sceau de l’acier britannique !

Là encore Rob Halford met en valeur la puissance et la précision de son chant, ciselant un petit bijou de titre qui lui aussi pourrait bien devenir un hymne scénique. « Sword of Damoclès » et « March of the damned » renouent quant à eux avec un passé déjà lointain : cette doublette évoquant les sonorités d’un « Point of entry« , voire même en ce qui concerne le second, carrément « British steel » !

Comme pour confirmer mon propos, « Down in flames » donne également dans le Priest old school, laissant de côté les velléités mélodiques à tendances progressive de « Nostradamus« .

L’entame de « Hell and back » semble un temps ralentir l’infernal tempo que les britanniques s’imposent, avant que la basse grondante de Ian Hill ne ramènent ses compères vers du heavy pur et dur. La suite est un peu plus faiblarde avec un « Cold blooded » un peu bancal, construit sur un riff assez FM, et même si « Metalizer » semble un brin plus nerveux, on sent que le prêtre de Judas cherche quelque peu son second souffle.

L’intensité revient à nouveau avec « Crossfire » et son approche un tantinet bluesy, tandis que « Secret of the dead », malgré son intro acoustique, fait de nouveau pleuvoir la foudre dans la plus pure tradition d’un « Screaming for veangeance« , ce que ne contredira pas l’antépénultième « Battle cry » qui semble tout droit sorti du passé !

Cet album se clôture sur un « Begining of the end » un rien énigmatique, sorte de ballade éthérée façon « Solitude » de Black Sabbath.

 

Tout bien considéré, cet album de Judas Priest est à mettre dans la case « productions convaincantes » du combo de Birmingham, en tout cas à mon humble avis très au dessus de son prédécesseur « Nostradamus ».

 

Le début de la fin, vraiment ?

 

 

Tracklist :

1. « Dragonaut » 4:26
2. « Redeemer of Souls » 3:58
3. « Halls of Valhalla » 6:04
4. « Sword of Damocles » 4:54
5. « March of the Damned » 3:55
6. « Down in Flames » 3:56
7. « Hell & Back » 4:46
8. « Cold Blooded » 5:25
9. « Metalizer » 4:37
10. « Crossfire » 3:51
11. « Secrets of the Dead » 5:41
12. « Battle Cry » 5:18
13. « Beginning of the End » 5:07

 

Facebook : http://www.facebook.com/OfficialJudasPriest
Site officiel : http://www.judaspriest.com/
Myspace : http://www.myspace.com/judaspriest
Twitter : https://twitter.com/judaspriest
Youtube : http://www.youtube.com/JudasPriest

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green