Communication de nos partenaires

Infernal Cult – All the Lights faded

Le 25 octobre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Martjern – Tout

Style:

Black Metal

Date de sortie:

24 Août 2018

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Les records de températures glaciales sont à chercher du côté de la République Tchèque, aujourd’hui ! Infernal Cult, le one-man-band d’un certain Martjern, nous sort son premier full length, et se présente d’ores et déjà comme un sommet de froideur, de haine et de misanthropie dans l’univers pourtant déjà bien chargé en la matière. Projet né en 2015, le gaillard nous a déjà sorti la même année une démo et un EP (Life of the black Hearts), puis deux autres EP en 2016 (In the Night of Snowfall et Cold mortem).

En huit titres, Infernal Cult nous fait entrer dans les profondeurs les plus noires de nos pires cauchemars : s’inspirant de la scène Black Metal scandinave du début des nineties, on se retrouve absorbé dans un magma de sensations contradictoires qui nous amène régulièrement à un sensation de malaise.
Cet album est clairement malsain, et nous fait entrer au plus profond des ténèbres on ne peut plus opaques : riffs dissonants, musique alternant passages (très) rapides avec des low tempos étouffants au possible, le tout magnifié par un dégueulis de chant rauque crachant tant sa haine que son désespoir !

Infernal Cult fait très fort : pendant plus d’une heure, les huit titres sont autant de complaintes désespérées s’étirant de cinq à treize minutes sans qu’à aucun moment on ne songe à passer à autre chose. Cet album est prenant, envoûtant, mais ne laisse aucune place à un quelconque espoir : tout n’est que haine, désespoir et, finalement, n’est ni plus ni moins que la bande son de votre propre agonie que vous aurez vous-mêmes provoquée.

Un tel sommet de laideur et de pessimisme ne peut qu’aboutir à une œuvre qui confine à la beauté absolue. On se prend au jeu, on se délecte vicieusement de chacun des riffs, de chaque hurlement déchirant, de chaque accélération à nous coller une claque monstrueuse… Et Martjern pousse le vice à mettre un soin particulier aux arrangements pour nous donner la musique la plus glauque possible… Putain quel pied !!!

Définitivement déconseillé à toute personne suicidaire !

Tracklist :

1. Embrace of Shadows (6:44)
2. Triangle of Horns (5:47)
3. Distant from Living (5:23)
4. Self destructive Life Resistance (7:52)
5. Redemption through Suffering (6:28)
6. Post-living Existence (9:18)
7. Beyond the dark Corridors (9:36)
8. All the Lights faded (13:01)

Page Facebook
Playlist Soundcloud
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green