Communication de nos partenaires

Inepsys – The Chaos Engine

Le 24 octobre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Romain : Batterie
  • Richard : Basse
  • Jérôme : Chant
  • Ben : Claviers
  • Ludo : Guitare

Style:

Metal Progressif

Date de sortie:

Août 2015

Label:

Brennus Music

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7,5/10

Un peu de Metal Progressif cela vous tente?

Inepsys est une formation toulousaine de Metal Progressif existant depuis 2003. Deux premiers Ep sont sortis ‘Zone 5‘ en 2008 rapidement suivi de ‘Wisdom Comes‘ 2009. Les deux connaîtront un bon accueil de la part de la presse ce qui encourage le groupe pour la sortie du première album ‘Time For Redemption‘ en 2011. Le succès est alors au rendez-vous, l’épreuve du disque ayant été réussie Romain (Batteur), Richard (Bassiste), Jérôme (Chanteur) , Ben (Claviers) et Ludo (Guitare) décident de remettre de couvert avec un second album ‘The Chaos Engine‘ sorti à la fin de l’été via le label bien connu Brennus Music.

Nous voilà donc repartis dans l’univers du progressif des années 90. Avec en revanche un peu de changement, autant sur le premier disque ont avait des rythmiques un peu plus thrashisantes, ici hormis un « The Die Is Cast » et un « King Of The Hills » plus agressifs, on est plus dans un prog à tendance Dream Theater, c’est d’ailleurs sûrement pour cela que l’on retrouve une reprise de cette formation culte en fin d’album avec un « Pull Me Under » bien joué, ne surclassant pas l’original, mais le groupe ne démérite pas.

Il est très difficile de se faire une idée précise sur la musique du groupe tant elle est variée, avec bien évidement les innombrables changements de tempo (style oblige) mais aussi les nombreuses variations d’ambiances, avec des parties plus orientales sur le très bon « The Die Is Cast  » (décidément un titre phare de cet album), un effet plus rock moderne avec une chanteuse sur « Virtual Feelings », titre sur lequel les claviers sont aussi surdimensionnés et prennent une place bien plus importante que sur le reste du disque, un effet futuriste ? Mais ce n’est pas tout, « Wake Up And Shine  » nous balance une introduction très martiale, « King Of The Hills » nous envoie lui un bon gros Heavy au riff lourd qui n’est pas sans nous rappeler un certain Symphony X.

Enfin bref vous l’aurez compris, Inepsys nous envoie dans de nombreux univers et nous propose un disque qui bien que très varié reste très fluide, on se l’écoute d’une traite, il n’y a pas de temps mort. Chaque musicien nous donne ce qu’il a de meilleur, que ce soit avec des solos de guitare lancinants qui viennent nous exciter l’oreille, « King Of The Hills », le chant qui place des passages doux et harmonieux sur « Mother Earth », la partie rythmique pour le groove d’un  » A Void Between Us ». Il ne faut bien entendu pas oublier les claviers mais vu le style il faudrait citer tous les titres car ce sont eux qui viennent donner les effets progressifs…

Ce n’est peu-être pas la sortie de l’année ni l’album de progressif de la décennie, mais ce « The Chaos Engine » vaut quand même la peine qu’on y jette une oreille, ne serait-ce que pour un « The Die Is Cast » qui est bien la pièce maîtresse de l’opus, un titre avoisinant la demi-heure, ce qu’on ne peut pas croire avant d’avoir vérifié plusieurs fois l’heure de son lecteur tant il cool de fluidité.

On attend qu’Inepsys nous montre encore ces capacités.

Tracklist:
01 : Prelude To Chaos
02 : King Of The Hill
03 : Wake Up And Shine
04 : Virtual Feelings
05 : The Eye Of Horus
06 : A Void Between Us
07 : Mother Earth
08 : The Die Is Cast
09 : Pull Me Under (cover DREAM THEATER)

Facebook : https://www.facebook.com/Inepsys?fref=ts
http://www.soilchronicles.fr/chroniques … redemption

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green