Communication de nos partenaires

Incry – Rock.fr

Le 17 décembre 2012 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Did – Basse
Kourros – Chant
Noug – Guitares
Tatoo – Batterie

Style:

Rock.fr / Metal.fr

Date de sortie:

08 octobre 2012

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Si un reproche qu’on ne pourra pas faire à Incry, c’est bien qu’il n’y a pas mensonge sur la marchandise lorsqu’on écoute leur deuxième album.
« Rock.fr » : difficile de faire plus précis quand on fait un album bien rock… et en français, s’il vous plait !
En fait de rock, c’est surtout le chant de Kourros qui nous y fait penser car la musique, elle, est foncièrement hard rock, voire Metal et chaque titre est taillé à la fois pour faire mouche sur scène et pour devenir un hit potentiel.
Collez-vous un bien nommé « C’est si bon », « L’élan » ou un « Mange » dans les oreilles et vous verrez à quel point la scène française est capable de vous surprendre avec des compositions simples mais efficaces.

D’entrée, le ton est donné : « Le meilleur » colle un gros riff bien gras, avant un chant un rien mielleux sur une musique mélodique, puis vient le refrain : péchu, gros chant clair, et rythmique assassine. L’archétype du titre sans grande surprise mais efficace avec son couplet ultra mélodique et son refrain bien direct. S’ensuit un solo aux petits oignons pour un titre bien carton qui pose les jalons d’un album haut en couleur.
Deuxième titre, « Pourvu qu’un homme » commence par une intro tranquille avec un chant mélodique : on sent que le groupe en a sous la semelle et que ce n’est que le calme avant la tempête. Et c’est le cas : ce titre permet au chanteur de montrer toute l’étendue de sa palette vocale et prouve un travail de fond non négligeable pour en arriver là.
Plus calme que « Le meilleur », ce titre alterne à nouveau les passages calmes et plus énervés.
Car si un mot peut revenir fréquemment dans cette chronique, c’est bien « énervé » : pour preuve ce « C’est si bon » aux riffs assassins et diablement Hard Rock, avec son refrain plus qu’efficace et qui fait assurément de ce titre une des pépites de l’album. La production est on ne peut plus claire et y est pour beaucoup dans la qualité intrinsèque de l’album.
« Inattendue » commence lui à nouveau de façon très calme, un peu comme « Pourvu qu’un homme », mais ne décolle pas vraiment jusqu’à un court solo qui prévient que le titre va devenir furieux à souhait pour les 45 secondes restantes. Malgré tout, on reste sur notre faim.
« Que tu aies mal », sorte de ballade pour personne blessée, et un des autre moments forts de l’album : les deux premières minutes sont d’une mélancolie écorchée avant qu’une nouvelle fois, un solo de guitare introduise une deuxième partie plus dure mais toute autant bourrée de feeling. Et quelle basse sur ce titre !
« Vers d’autre temps » ne laissera pas un souvenir impérissable sur l’album mais devrait faire un tabac en concert : bon morceau hard rock avec une même recette classique mais efficace. Un peu ce genre de titre qui passe inaperçu en CD mais qui colle une baffe incroyable en live. Et toujours un solo bien senti au milieu.
« Tirer les ficelles » et sa basse aussi vrombissante qu’omniprésente propose à nouveau cette alternance de passages calmes et agressifs, avec des riffs plombés tout le long et en fait une pépite de l’album sur lequel on ne saurait trop conseiller de pogoter allègrement en live.
« L’enfant », lui, montre un groupe enragé plus proche de groupes comme Pleymo ou Lofofora : gros refrain bien énervé (on y retourne) lors duquel Kourros hurle à s’en arracher les cordes vocales et l’emplacement de ce titre, juste avant un « Mange » rentre-dedans à souhait et qu’on peut considérer comme le meilleur moment de l’album, s’avère judicieux.
« Ta vertu » et « On and on » ne proposeront rien de neuf dans l’album mais restent dans la même veine, avant qu’un « L’élan » termine l’album en beauté avec ses riffs acérés et sa double pédale.
Que du bon pendant douze titres, en clair !

Bref, Incry sort, avec ce « Rock.fr », un album aux sonorités modernes, bien dans son temps, suffisamment varié pour convaincre l’auditeur de garder une oreille attentive pendant les 42 minutes qu’il nous propose.
Douze titres calibrés pour la radio avec ses timings entre deux et quatre minutes pour autant de hits potentiels. On peut être surs que, anglophone, cet album aurait traversé les frontières. Mais ils sont français et le revendiquent !

Cocorico, et pis c’est tout !

Tracklist :

01 Le meilleur
02 Pourvu qu’un homme
03 C’est si bon
04 Inattendue
05 Que tu aies mal
06 Vers d’autres temps
07 Tirer les ficelles
08 L’enfant
09 Mange
10 Ta vertu
11 On and on
12 L’élan

Site officiel : http://www.incry.fr
Myspace : http://www.myspace.com/incry
Clip « Le meilleur » :

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green