Communication de nos partenaires

Iced Earth – Live in ancient Kourion

Le 10 juin 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Jon Schaffer - Guitares, Chant (backing)
  • Brent Smedley - Batterie
  • Troy Seele - Guitares
  • Stu Block - Chant
  • Luke Appleton - Basse

Style:

Power / Thrash metal

Date de sortie:

Avril 2013

Label:

Century Media Records

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak):9,5/10

 

 

Si on devait résumer la carrière d’Iced Earth avec des chiffres, on parlerait de 10 albums, 3 live, 4 DVD, 2 démos, 3 EP, 3 compilations, 5 singles et 3 coffrets.
Si on rajoute à ça les incessants changements de line-up opérés par le sieur Schaffer qui aura usé un nombre incalculable de musiciens (grosso modo : 7 bassistes, 8 batteurs, 5 guitaristes, 4 chanteurs et 1 clavier, merci la bio) : on aura les chiffres gagnants du prochain Euromillions.
Donc concernant le line-up du double CD / DVD qui nous intéresse, hormis Troy Seele arrivé en 2007 et qui fait figure d’ancien, on a Stu Block (chant) arrivé en 2011 et déjà présent sur « Dystopia », et les derniers en date : Luke Appleton de Fury UK, que Schaffer a sûrement dû recruter lors de la tournée commune que les deux groupes ont faite, passant notamment par Lyon, et petite mention particulière pour Brent Smedley (batterie) présent sur ce live et parti depuis – pour la troisième fois – du groupe, remplacé depuis par Raphael Saini (Chaoswave, ex-Emergency Gate, ex-Mutilated Soul, entre autres).

Voilà pour la petite histoire d’un groupe dont on ne trouve pas de faute de goût ou de mauvais album tout au long d’une carrière très riche humainement et musicalement.

Véritable document d’un concert de la grande tournée qui a suivi « Dystopia », « Live in ancient Kourion » est une véritable merveille d’album live dans lequel il n’y a rien à jeter.
Pour avoir assisté à leur concert Lyonnais au Transbordeur – hélas dans la petite salle, mais pour un concert de folie –, je peux sans me tromper affirmer que ce live retranscrit parfaitement l’ambiance et la folie des concerts de Schaffer and co.

Que ce soit pour « Alive in athens » et « Festivals of the wicked », on ne peut pas dire que Iced Earth se foute de la gueule de ses fans : avec ce « Live in ancient Kourion », enregistré au théâtre de l’Ancient Kourion à Chypre, il y a encore de quoi être gâté.
Sous forme d’un double CD rempli ras la gueule et d’un DVD du même tonneau, ce live montre le talent d’un Stu Block capable de nous faire oublier Matt Barlow de par sa capacité à se réapproprier des titres lors desquels il arrive à nous faire frissonner de par la façon qu’il a à nous faire ressentir les émotions qu’il veut : pour preuve « Stormrider », « I died for you », « Watching over me » ou « Melancholy » parmi tant d’autres.
Vraiment une belle pioche de Jon Schaffer, qui a déniché la perle rare capable de se transcender et de donner à Iced Earth un nouveau souffle, tout en restant dans la continuité de ce qui avait été fait avant avec Barlow.
Et sur ce live, hormis « The crucible of man » – et l’intro « In sacred flames » pour annoncer le rappel –, c’est toute la carrière discographique du groupe qui est revisitée.
Bien sûr, la part belle est donnée à « Dystopia » avec six titres judicieusement éparpillés dans les presque deux heures et demie de show : « Dystopia », « V », « Dark city », l’énorme « Anthem », « Days of rage » et « Boiling point ».
Entre le premier album éponyme avec « When the night falls » et « Iced Earth » ; « Night of the stormrider » avec les ultra classiques « Stormrider », « Angel holocaust » et « Pure evil » ; « The dark saga » avec l’excellent « I died for you », « Slave to the dark » et le final « The hunter » ; « Something wicked this way comes » avec « Burning times », l’excellent « Watching over me » et le bien-nommé « Melancholy » ; « Wolf » et « Damien » de « Horror show » ; et un seul de « The glorious burden » avec « Declaration day ».

Et surtout, quel régal de se réécouter en live des pièces maîtresses comme « Damien », « When the night falls », l’énorme enchaînement tiré de « Framing Armageddon » avec la trilogie « Invasion », « Motivation of man » et « Setian massacre », suivi plus loin de « Ten thousand strong » ; et surtout le monstrueux « Dante’s inferno » du haut de ses 18 minutes tiré de « Burnt offerings » !!!

Bref, cet album live est une nouvelle fois à conseiller à tous les adorateurs de Iced Earth en général et à tous les fans de Metal en particulier, qui se délecteront à passer ces deux heures et demie de grande classe.

Un must !!!!

Site officiel : http://www.icedearth.com/
Myspacehttp://myspace.com/icedearth
Youtube Channel : http://www.youtube.com/user/OfficialIcedEarth
Facebook : http://www.facebook.com/OfficialIcedEarth

 

 

  • Tracklist :
  • CD 1 :
  • 1. Intro (1:23)
  • 2. Dystopia (4:53)
  • 3. Burning Times (3:38)
  • 4. Angel’s Holocaust (4:35)
  • 5. Slave to the Dark (4:49)
  • 6. V (3:28)
  • 7. When the Night Falls (7:56)
  • 8. I Died for You (4:55)
  • 9. Invasion (0:40)
  • 10. Motivation of Man (1:33)
  • 11. Setian Massacre (4:20)
  • 12. Stormrider (4:14)
  • 13. Pure Evil (6:00)
  • 14. Wolf (5:48)
  • 15. Dark City (5:46)
  • 16. Dracula (6:00)
  • 17. Ten Thousand Strong (4:01)
  • CD 2 :
  • 1. Anthem (4:47)
  • 2. Declaration Day (4:24)
  • 3. Days of Rage (3:07)
  • 4. Melancholy (4:55)
  • 5. Encore Intro (2:29)
  • 6. In Sacred Flames (1:27)
  • 7. Boiling Point (3:01)
  • 8. Damien (9:54)
  • 9. Watching Over Me (5:06)
  • 10. Dante’s Inferno (18:04)
  • 11. Iced Earth (7:09)
  • 12. The Hunter (5:43)
  • DVD : CD1 + CD2
  • Extras : Making of… World tour story + Photos gallery
Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green