Communication de nos partenaires

Holy Cross – Place your bets

Le 17 octobre 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Morgan Latreille - Basse
Ludovic Dupont - Batterie
Loïc Chalindar - Guitares
Adrien "Black Diamond" Liborio - Guitares, Chant
Mickaël Champon - Chant

Style:

Heavy / Power metal

Date de sortie:

05 octobre 2013

Label:

Pure Steel Records

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Bon, là, pour le coup, un ‘wow’ s’impose.
Fondé en 2006, les Stéphanois de Holy Cross sortent une demo la même année.
Il faudra attendre 2009 pour voir sortir leur premier album, « Under one flag » pour s’apercevoir du réel potentiel de ce groupe de heavy / power metal fortement influencé par des groupes comme Manowar (surtout), Armored Saint, Vicious Rumors, Hammerfall ou Iced Earth en lorgnant vers Judas Priest, Accept et bien évidemment Iron Maiden.
Dès lors, les choses sont allées plutôt pas mal pour le quintet qui s’est retrouvé à ouvrir pour des groupes comme Nightmare, Sabaton, Dagoba, Vulcain ou Misanthrope jusqu’en dehors de nos frontières.
Et hop, une signature chez Pure Steel Records, une pochette superbe signée Andreas Marschall (Blind Guardian, Running Wild, Sodom, Obituary... lien en fin de chronique), mixé au PE Studio par Pierre-Emmanuel Pélisson et masterisé par Mika Jussila au Finnvox Studio en Finlande (Stratovarius, Edguy, Nightwish, Children Of Bodom,…).
Rien que ça !
Et quelque part, c’est déjà un gage de qualité : à l’écoute, le son, c’est à tomber par terre ! Juste énorme.

Mais avoir le son, la pochette et être enregistré chez des ingénieurs du son confirmés est une chose, mais qu’en est-il de l’album proprement dit ?
Un grand moment, monsieur le sceptique !
En neuf titres, Holy Cross ne se contente pas de nous faire voyager dans le temps mais arrive à nous concocter 43 minutes de heavy metal de haute volée et quelques titres pourraient être un hymne potentiel non seulement du groupe mais du genre en général.
Les compositions sont carrées, racées, bien en place et le tout ronronne comme une Rolls. Rapide, véloce, aux limites du thrash avec des chœurs accompagnant les refrains à la manière d’un Armored Saint ou d’un Accept, avec ce chant qui porte au mieux des morceaux que les musiciens maîtrisent très bien ! On nage dans de l’excellent heavy / power metal, d’autant plus réussi que le groupe a réussi à se débarrasser de son influence principale (Manowar donc, suivez un peu !) pour se forger une identité propre : les titres se veulent plus directs, moins épiques, plus proche des groupes de heavy / power américains qui auraient un tant soit peu partouzé avec quelques groupes thrash (Megadeth surtout)… mais pas que !

Effectivement, d’entrée, on se mange « Bad day (in the best of Worlds) » dont les riffs rappelleront ceux de Mustaine avec un refrain heavy/power typique donnant encore quelques relents impalpables propres à Manowar avec ses chœurs virils et son solo tout en maîtrise.
Ce n’est pas « Place your bets » qui changera la donne : si l’intro rappellera encore Megadeth, le reste du titre nous colle des passages bien heavy façon Anvil alternés avec des riffs aux confins du thrash et quelques libertés vocales raviront tous ceux qui ont un peu de folie entre les oreilles, ni « Break the chains » bien enlevé et qui devrait faire son petit effet sur scène, à l’instar d’un « From past to dust » ou d’un « Realm of madness » qui sont autant de claques bien directes.
Le plus calme « Inner jail » et son côté Iced Earth meets Black Sabbath, pesant à souhait, pourrait presque être une bouffée d’oxygène s’il n’y avait pas ce côté étouffant qui écrase tout sur son passage, malgré un refrain montrant que le groupe sait se contenter d’une colère et d’une violence froides en en laissant volontairement sous la semelle. Et le contraste avec le morceau suivant « Unleash the cross », plus speed, proche de Hammerfall et revenant un peu plus près aux fondamentaux de « Under one flag ».
Holy Cross surprend son monde en nous assénant en guise de contre-pied un titre final (« Higher & higher ») de toute beauté, beaucoup plus léger aux riffs limite glam tout en conservant ce côté très heavy.

Une belle réussite, qui confirme tout le bien qu’on a pensé du premier album, et à aller voir sur scène par exemple le 25 octobre prochain à l’Ampérage de Grenoble !
On vous aura prévenus !

 

 

Tracklist :

1. Bad Day (in the Best of Worlds)
2. Place Your Bets
3. Last Chance
4. Break Your Chains
5. Realm of Madness
6. From Past to Dust
7. Inner Jail
8. Unleash the Cross
9. Higher & Higher

Site officiel : http://www.holycrossmetal.com/
Youtube : http://www.youtube.com/holycrossmetal
Twitter : https://twitter.com/HolyCrossMetal
Myspace : http://www.myspace.com/holycrossmetal
Facebook : http://www.facebook.com/pages/HOLY-CROSS/45342749027
Andreas Marschall : http://marschall-arts.com/Website/Willkommen.html

Retour en début de page

2 commentaires sur “Holy Cross – Place your bets”

  1. Avatarerikillmister
    Posté: 20th Oct 2013 vers 5 h 44 min
    1

    bon, a rajouter de toute urgence das ma discographie, alors!

  2. Avatarceltikwar
    Posté: 23rd Oct 2013 vers 13 h 05 min
    2

    en effet, un groupe à suivre…

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green