Communication de nos partenaires

Firewind – Immortals

Le 20 avril 2017 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Gus G. - Guitares / Petros Christo - Basse / Bob Katsionis - Claviers / Johan Nunez - Batterie / Henning Basse - Chant. Guest : Paul Logue - Voix parlée sur 3.

Style:

Power metal

Date de sortie:

20 février 2017

Label:

Century Media records
Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8.5/10

Cinq ans d’attente, c’est long !
Les très bons albums de Power se font très rares et mes goûts dans le genre sont de plus en plus difficiles.

Cependant, je reste fidèle à certains groupes dont Rhapsody (of Fire et Lucas Turilli), Freedom Call, Iron Savior, Twilight Force… et Firewind, le sujet de la chronique.
Parce que Firewind, c’est d’abord le projet d’un des grands guitaristes, un guitar hero même : Gus G. (le guitariste live d’Ozzy Osbourne, fondateur et membre de Nightrage un certain temps et d’autres groupes), qui a également son propre projet et albums solo sous le nom de Gus G., comme le veut la tradition des guitar heroes, même si je le préfère dans Firewind.

Pour la première fois, Firewind se met au concept album, « Immortals » honorant les légendaires batailles de Thermopyles et Salamis (cf. votre culture, ou le film 300). En tout cas l’artwork est toujours aussi sublime !

Des soli à tour de bras, dans tous les sens et de tout genre, c’est quand même l’essentiel pour mettre en avant LA star du groupe et pour mieux faire une petite leçon ou démo de guitare dans ce domaine instrumental dans le titre éponyme ! Les riffs sont plus heavy que power, quelques orchestrations, la voix heavy majestueuse et bien virile de Henning Basse. Ce côté prononcé heavy/rock’n’roll se ressent davantage dans “Back on the Throne”. En tout cas, aucun titre n’est de trop sur cet album et tout s’écoute très bien !

Mon top 3 (enfin 4): “We defy”, “Ode to Leonidas”, le morceau le plus long de l’album “Live and die by the Sword” épique ! J’ai rarement eu coup de cœur pour une balade, mais “Lady of 1000 Sorrows” est vraiment poignante.

J’ai de loin préféré cet album au dernier album de Gus G, “Few against many”. En tout cas, cet album est un des trésors de 2017. En deux mots : Fast and furious !

L’attente a été bien récompensée !

Tracklist:
01. Hands of Time
02. We defy
03. Ode to Leonidas
04. Back on the Throne
05. Live and die by the Sword
06. Wars of Ages
07. Lady of 1000 Sorrows
08. Immortals
09. Warriors and Saints
10. Rise from the Ashes

https://www.facebook.com/firewindofficial
http://www.firewind.gr

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green