Communication de nos partenaires

Final Breath – Of Death and Sin

Le 14 décembre 2018 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Thomas Wissel – basse
  • Heiko Krumpholz - batterie
  • Jörg Breitenbach – guitar
  • Patrick Gajda - vocaux

Style:

Death/Thrash Metal

Date de sortie:

19 Octobre 2018

Label:

Metalville Records

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9/10

La formation bavaroise Final Breath est active depuis 1993 sur la scène Death/Thrash allemande. Un EP parait quatre ans plus tard. De 2000 à 2004 sortiront trois albums et il aura fallu attendre quatorze ans pour voir dans les bacs le petit dernier Of Death and Sin signé chez Metalville Records.

Patrick Gadja est le nouveau crieur/grogneur, le troisième depuis l’EP, et prend ainsi la suite de Jurgen Aumann qui a assuré avec brio une prestation remarquable sur les deux derniers albums. Retour au sein du groupe de Thomas Wissel qui avait laissé la basse le temps d’un album pour un petit break avec Fragmentory, et qui reprend comme s’il n’était jamais parti son duo fracassant avec Heiko Krumpholz qui officie aux fûts depuis le début.

Quatorze ans d’absence que l’on oublie sitôt les premières salves de riffs reçues en pleine poire. L’intro « Babilon C.E. » taille dans le vif du sujet sans détour ni concession, ça balance de la rythmique acérée et saccadée thrashy à souhait à vous arracher un premier headbang conforme au bon sens dans les cinq premières secondes d’écoute. Les motifs sont courts, rapides, incisifs et accrocheurs façon Thrash vieille école sur des titres particulièrement longs pour le style, pour notre plus grand plaisir. Les soli sont remarquables, majestueux et puant le Heavy Metal. Dans le même style, Final Breath inclura quelques riffs mélodiques entrainants mais pas du tout entêtants, de ceux qu’on ne retiendra pas : faut pas exagérer non plus, c’est du Thrash Death et qui plus est allemand, bordel !

La voix presque claire et éraillée est en colère sur les dix titres, hurlant ses paroles plus qu’elle ne les grogne, dans une rage presque « coreuse » qui imprime du coup un rythme metalcore à « Agonized, zombiefied, necrotized ».

La basse est percutante, la batterie est sur un mid tempo musclé, s’autorisant quelquefois de belles cassures de rythme en accélérant subitement comme sur « Immemorial Disease » sur lequel rapidité et pesanteur se côtoient.
« …When finally mighty Kings fall » est un titre plus sombre ou le Death prend le dessus avec une mélodie anxiogène et le morceau suivant, « Illega-lie-sating », contraste avec sa rapidité qui parait du coup excessive, avec des riffs agressifs et percutants à vous rompre ce qu’il reste de vos cervicales.
L’album conclut comme il a débuté, sur un rythme effréné et corrosif, nous laissant la sensation d’avoir parcouru un marathon sur un pied.

Si vous en doutiez, maintenant c’est une certitude : Final Breath est de retour avec un album fracassant. Of Death and Sin est une ode au Thrash survitaminé « made in Deutschland ».

Tracklist :

01. Babilon C.E. (1:58)
02. Yearning for next Murder (4:32)
03. Agonized, zombiefied, necrotized (3:04)
04. Born against (5:21)
05. Immemorial Disease (6:00)
06. Tear me from my Dream (4:44)
07. …When finally mighty Kings fall (5:46)
08. Illega-lie-sating (1:59)
09. Chaos Unity (5:06)
10. Annihilation (5:08)

Page Myspace
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green